Alors que les premières puces de stockage NAND à 128 - ou plutôt 112 chez certains - couches apparaissent dans les usines, pour 2020 la star sera le stockage en 96 couches, qui sort petit à petit des chaînes de productions. Un format intéressant, car l'augmentation du nombre de couches pour une même finesse de gravure revient à augmenter l'espérance de vie des cellules mémoire en les rendant moins fragiles à l'application des ordres d'écriture/effacement. Ce sera donc du côté de chez Transcend que nous trouverons donc l'une des premières références en 96 couches du marché, destinée à l'utilisation en milieu industriel : le MTE662T. Le SSD se décline en trois volumes actuellement : 256 Go, 512 Go et 1 To. Le format est en NVMe, qui devient progressivement le nouveau standard et permet de profiter pleinement des capacités des puces 3D NAND en TLC.

 

transcend mte662t

 

Celui-ci est prévu pour un environnement assez difficile, supportant des écarts d’humidité de 5 à 95 % et des vibrations de l'ordre de 2,17 G. Comme ça ça ne vous parlera peut-être pas, mais nous sommes sur des caractéristiques proches de ce qui peut être retrouvé dans l'automobile ou sur les machines-outils des chaînes de production dans l'industrie lourde par exemple. Mais ce qui nous intéresse le plus ici, ce sont les performances informatiques : avec maximum 3400 Mo/s en lecture séquentielle et 2300 Mo/s en écriture séquentielle, le tout pour 340 000 IOPS en lecture aléatoire et 355 000 IOPS en écriture aléatoire, les performances ne paraissent pas extraordinaires sur ce plan là.

 

Mais l'intérêt est ailleurs : l'endurance est considérablement plus élevée que celle des modèles actuels, avec des cellules garanties à 3000 cycles d'écriture/effacement, ce qui donne une endurance totale de 550 To (256 Go), 1100 To (512 Go) et 2200 To (1 To), soit près du double que ce qui est annoncé par Samsung sur ses 970 EVO Plus ou 970 Pro. Cela permettra de réconcilier la technologie avec les plus sceptiques sur l'endurance de ces bestioles, qui finissent par gagner en endurance grâce à l'optimisation de la conception par couche. Il ne nous reste plus qu'à attendre de voir le prix, pour savoir si celui-ci sera aussi réservé aux professionnels ou non.

 

Et vous aurez le droits à touts les caractéristiques techniques sur la page officielle du MTE662T

 

Capacité256 Go512 Go1 To
Contrôleur

inconnu

8 cnaux NAND

NVMe 1.3

LDPC (correction d'erreur)

Mémoire flash 3D NAND sur 96 couches
Format

M.2 2280 sur PCIe 3.0 x4

Lecture séquentielle 3200 Mo/s 3400 Mo/s 3400 Mo/s
Écriture séquentielle 1300 Mo/s 2300 Mo/s 1800 Mo/s
Lecture aléatoire 4k 190 000 IOPS 340 000 IOPS 305 000 IOPS
Écriture aléatoire 4k 320 000 IOPS

355 000 IOPS

350 000 IOPS
Cache DRAM Oui, mais capacité inconnue
Endurance (TBW) 550 To 1100 To 2200 To
Endurance (DPWD) ~2
Consommmation

Veille : 1 W

Utilisation : 3,3 W

Température d'utilisation 0 °C à 70 °C
Humidité 5 % à 95 % (sans condensation)
Vibration en utilisation 2,17 G de 10 à 7000 Hz
MSRP ? ? ?
Garantie 3 ans

 


Un poil avant ?

EVGA compense le manque de bundle Nvidia avec un jeu

Un peu plus tard ...

AMD également soutient les zombies !

 L'arrivée des premiers SSD en NAND 3D de 96 couches chez Transcend montre l'impact de l'augmentation du nombre de couches sur l'endurance... 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !