Il vaut mieux tard que jamais dans cette époque où la sécurité virtuelle n'a jamais été aussi importante, d'autant plus que les plug-ins en général ne profitent pas tous d'une excellente réputation de ce point vue, n'importe le navigateur. Pour rappel, Shockwave est une plateforme multimédia - assez similaire à Adobe Flash - permettant de crées des applications multimédia interactive, des jeux et du contenu pour les CD-ROM, et accessibles depuis un navigateur ayant le plug-in installé. Shockwave aura tout de même connu une très longue carrière depuis sa création en 1995, racheté en 2005 par Adobe Systems pour en faire le bout de software que la plupart connaissent de nos jours. De toute manière, ça commençait déjà à sentir le roussi en février 2017 lorsqu'Adobe arrêta le développement de l'Adobe Director App utilisée pour la création des contenus. Un clou supplémentaire avait aussi été planté dans le cercueil le mois d'après avec l'abandon de la version macOS du Shockwave player.

 

Finalement, c'est en 2019 que les pompes funèbres de l'informatique pourront finaliser leur travail, puisque c'est le 9 avril prochain qu'Adobe laisse tomber le programme pour de bon, tout de même avec quelques exceptions. Par exemple, certains clients pourront exploiter Shockwave jusqu'à la fin de leur contrat, et pour les entreprises la date est en réalité fixée en 2022. Bref, cela parait logique de ne plus investir dans un programme démodé et dépassé, virtuellement les CD-ROM ne sont plus (quasi autant que la baie 5,25") et il existe suffisamment d'alternatives open source sur le web aptes à combler le vide. Voilà, rip Shockwave !

Rappelons qu'Adobe planifie également depuis 2017 la fin de Flash pour 2020 au profit du HTML5, ainsi l'open source prendra ici aussi le relais, et en principe ce serait encore une fois une bonne chose pour la sécurité du web et des navigateurs en général, du moins espérons-le. On gardera en mémoire l'exemple récent de la fausse mise à jour infectée de 2018 insérant des lignes de codes pour miner en furtif, bien sûr le risque existe aussi ailleurs. Se pose évidemment la question du sort et de l'accessibilité du contenu Flash et Shockwave encore disponible un peu partout, Adobe n'a rien dit à ce sujet, mais on supposera que la disparition progressive des deux plug-ins encouragera d'autant plus la création de contenu ne nécessitant plus l'installation d'un programme additionnel, après tout l'écosystème existe déjà !

 

adobe shockwave fin 9 avril 2019 t [cliquer pour agrandir]

 Après avoir fixé une date pour la fin de Flash, Adobe annonce l'abandon de Shockwave, qui nous quittera ainsi d'ici peu.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !