Le site Relaxedtech a réussi à mettre une main (virtuelle) sur Jakob Dellinger, responsable pour la presse, les relations publiques et la gestion de produits chez Noctua. Ce fut donc l'occasion de faire un peu le point sur les ambitions à court et à long terme de l'entreprise autrichienne. Mais d'abord, un rappel de sa roadmap pour un petit complément de contexte.

 

noctua roadmap v2 2021 frame

 

L'interviewer est entré dans le vif du sujet en abordant celui du gros radiateur passif en gestation depuis un moment (comme tout, en fait) chez le constructeur, mais qui doit enfin arriver ce trimestre. Tout d'abord, la raison qu'il aura fallu un temps de développement aussi long fut apparemment liée à la complexité technique et aux besoins différents à la production d'un radiateur passif par rapport à un ventirad classique. Après tout, il ne s'agissait pas de faire un "bête" NH-D15 sans ventilateur. Relever ce défi technique excitant tout en restant rentable ne fut a priori pas une mince affaire. À ce stade, Noctua ne connaîtrait pas exactement la taille du marché pour ce genre modèle, mais espère qu'assez de monde sera séduit par l'idée d'une solution vraiment fanless et des avantages que celle-ci apporte.

 

Ensuite, si vous attendez un successeur du NH-U9S, il ne faudra pas trop retenir votre souffle. D'abord, Jakob explique qu'il sera bien difficile d'optimiser l'existant et que de simplement densifier le radiateur n'est pas une option valable, car elle n'apporterait rien de mieux. De plus, travailler sur du 90 mm n'est pas tellement au cœur des priorités en R&D du fabricant pour l'instant, c'est le 140 mm — pour lequel la demande est beaucoup plus forte — qui a (logiquement) toutes les faveurs. Une catégorie dans laquelle se trouve le successeur du NH-D15, désormais attendu pour 2022. À son sujet, Jakob dit que ce sera un monstre (voilà qui est encourageant), mais que ce n'est qu'avec les très gros CPU (200 W et plus) que l'utilisateur verra vraiment une différence avec le NH-D15. Par ailleurs, il confirme qu'il arrivera bien avec les NF-A15 next-gen (donc au Sterrox ?), raison aussi pour laquelle le ventirad n'a pas encore été lancé. À savoir que les futurs 140 mm de la marque sont à présent en gestation depuis plus de 5 ans.

 

noctua jakob dellinger

 Jakob, c'est lui.

 

Relaxtech a aussi abordé le sujet du ToughFan 120 de Thermaltake, une sorte de copie du célèbre NF-A12x25, mais dans sa déclinaison chromax.black - version qui se fait tellement attendre qu'un autre fabricant a donc jugé bon de s'engouffrer dans la brèche. Noctua aurait considéré l'option d'engager des poursuites, mais préférerait épargner ses efforts et ses moyens à des fins plus utiles qu'une bataille juridique internationale, qui ne rapporterait probablement pas grand-chose. Louable. De toute façon, le constructeur n'est pas particulièrement inquiet, ayant déterminé que le NF-A12x25 est en tout point supérieur à son clone Thermaltake.

 

Jakob en profite aussi pour revenir sur les raisons du retard du modèle chromax.black. En bref, le changement de couleur avait obligé une révision complète de chaque étape de la production, et de réadapter et réoptimister tout l'équipement, ainsi que chaque process. Un cheminement compliqué et particulièrement chronophage, et qui avait déjà été la cause du temps de conception très long pour le NF-A12x25 original. On imagine que ce calvaire fut le même pour les éditions blanches au programme.

Ces défis ayant été relevé, ce n'est toutefois plus la raison pour laquelle le NF-A12x25 chromax.black est aujourd'hui toujours absent du marché. Vous l'avez deviné, c'est à présent la pandémie et la forte demande en hardware qui est pointé du doigt, avec l'explosion des coûts de transport et la pénurie de semiconducteurs que l'on connaît aujourd'hui que trop bien. De ce fait, plutôt que d'introduire un nouveau produit qui ne ferait qu'empirer les choses pour le reste du catalogue déjà en difficulté d'approvisionnement et qui serait de ce fait peu disponible, et causerait en retour bon nombre de frustrations, Noctua préfère attendre un moment plus opportun, en dépit de l'impatience des fans de la marque.

 

Contrairement à de nombreux constructeurs engagés dans une concurrence féroce en multipliant les références pas toujours très pertinentes, Noctua, par la voix de Jakob, affirme rester composé et se satisfaire des cycles de développement plus long qu'impose à présent le travail de création des successeurs de références de nos jours déjà très optimisées et difficiles à améliorer. Il faut dire qu'il n'a jamais vraiment été dans l'habitude de l'Autrichien de se dépêcher de sortir un produit, qui n'arrivera d'ailleurs jamais tant que le constructeur n'en est pas satisfait à 100 % et à même de répondre aux attentes de la clientèle.

 

Et sinon, y'aura-t-il un jour des AIO chez Noctua ? Ayant remarqué que nombreux sont les utilisateurs a dégager les ventilateurs d'origines d'un AIO pour des modèles de la marque, le constructeur s'y intéresse et fait ses recherches. Mais d'un autre côté, il aurait également constaté que beaucoup de clients finissent aussi par abandonner l'AIO pour revenir à l'un de leurs ventirads... En somme, considérant sa vitesse d'exécution, n'attendez pas un AIO beige/bordeaux de sitôt. De même, n'espérez toujours pas de radiateur pour GPU chez la marque, ce n'est pas prévu et c'est un marché quasi mort. Par contre, Noctua ne serait pas contre de travailler avec les constructeurs de cartes graphiques pour intégrer ses solutions maison.

 

noctua logo

 

Finalement, interrogé quant à l'avenir du marché du refroidissement de CPU, Jakob met en avant les nouvelles difficultés et goulots d'étranglement que soulèveront les architectures CPU de demain aux procédés de gravure de plus en plus petits, pour des puces plus denses et plus complexes, et donc avec une concentration et une répartition plus inégale de la chaleur. L'objectif sera donc évidemment de concevoir de nouvelles solutions pour gérer cette évolution, un défi intéressant pour la marque, sans aucun doute.

Pour les ventilateurs, pas trop de saluts non plus. Si les perspectives d'évolutions semblent aussi être arrivées au point mort, Jakob anticipe tout de même une continuité de la poussée vers des solutions toujours plus haut de gamme et sophistiquées, plus optimisées que jamais, avec des matériaux et des processus de fabrication encore plus élaborés. Traduction : n'ayez crainte, ça (vous) coûtera toujours pépètte ! (Source)


Un poil avant ?

Après les RTX 3050, dites bonjour à Tiger Lake-H !

Un peu plus tard ...

Bon plan • WD Black SN850 de 1 To à 189,90 €

 Petit point sur les projets de Noctua ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !