Le mal de tête consécutif à quelques verres de vin blanc, vous savez le truc de meufs qui n'aiment pas le vrai pinard couleur pourpre des vrais, des purs et des durs, c'est dû en grande partie aux histamines. Enfin du moins, à l'intolérance de votre organisme à ces dernières, issues du processus normal de fermentation.

deepcool c aptain 240 ex rgb

Pour être plus précis, car parfois on aime bien ça être précis et pointu comme la mouette (mouette liée au Captain, tout se recoupe dans cette brève poétique), de la décarboxylation d'acides aminés sous l'action de décarboxylases, assistées de phosphate de pyridoxal (coenzyme dérivé de la vitamine B6), de levures et de bactéries. Mais le Captain lui, il s'en fout : du haut de son pont, équipé de son couvre-chef et de son caban au bon fumet d'agnathe ranci (la faute à son second parti en congés + RTT, mois d'août oblige), point de rhum pour se désaltérer (toujours à cause de ce fichu mois d'août, il fait trop chaud), et les tonneaux de rouge étant sérieusement attaqués, il ne reste plus que quelques quilles de blanc. Alors peur ou pas peur de la gueule de bois, l'heure est à la diversification.

 

Et la diversification le Captain, c'est son rayon. Après une version EX Girlfriend, une issue de la chasse à la licorne, un arrêt aux portes de l'AM4, et un sacrosaint analecte blanc, voici donc un amarrage placé sous le signe de la mixité : saluons le Captain 240 EX RGB WHITE. Non pas qu'il ne soit plus ni RGB ni WHITE puisqu'il est les deux et que du coup la notion d'EX porte à confusion pour nous autres latins cultivés et prompts à l'usage de préfixes. Mais au contraire donc il est tout à la fois. Tel que le temps est le maitre absolu des hommes, à la fois leur créateur et leur tombe (© Shakespeare), ici blanc et RGB ne font plus qu'un pour cette version ultime du Captain qui regroupe toute les évolutions du modèle en un all-in-one, ce qui tombe super bien du reste, puisque c'en est un, de AIO. Il va même encore plus loin comme son incarnation simplement RGB, en proposant en bundle un strip LED, un contrôleur filaire pour les fonctions basiques si votre mobale n'est pas dotée d'un header RGB prévu à cet effet comme nous mettons un doigt point d'honneur à le signaler dans nos récaps' , chose sur laquelle la honte devrait tomber sur vous et votre descendance tant c'est là la fonctionnalité incontournable du moment. M'enfin, comme dirait Gaston Barbe Rosée-du-matin, il a quand même bonne bouille ce Captain et ne fonctionne pas trop mal, puisque cela fait près de deux ans qu'il est dans la soute de votre humble rédacteur ici présent, sans l'ombre d'une mutinerie liquide. Cette nouvelle version s'affichera au même tarif que son prédécesseur, soit ~129,90€.

 

Et si vous vous demandez par quel miracle on parle d'une coque blanche pour un modèle d'AIO déjà existant, c'est parce que tout d'abord le blanc reste un signe ostentatoire fort dans le hardware, et surtout parce qu'à chaque fois, cet AIO inspire nos écrits. Du coup, on se fait plaisir.

 

 sacré luron ce captain, qui passe par toute les couleurs pour pécho Hèlène (et ses sabots crottés) 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...