La dégringolade des prix devrait continuer pour la DRAM !

Si TrendForce le dit, c'est que ça doit être vrai, non ? En tout cas, on l'espère. Hormis pour la NAND dont le prix subit également une pression vers le bas de plus en plus forte depuis plusieurs mois, on ne peut pas dire que nous sommes actuellement très gâtés dans le monde du hardware (ni les autres d'ailleurs). Mais revenons-en à la DRAM. TrendForce nous avait déjà dit en aout que les prix de la DRAM (quel que que soit son domaine d'utilisation) allaient baisser plus que prévu pendant le troisième trimestre, qui s'achève par ailleurs déjà dans quelques jours.

 

Le regard de l'analyste s'est désormais tourné vers le 4e et dernier trimestre  de 2022, une période durant laquelle la demande est traditionnellement plus forte, notamment à cause des fêtes, sauf que l'inflation est déjà passée par-là et a quelque peu sabordé le scénario habituel. De ce fait, tout le monde retarde ses achats, ce qui fait que les producteurs de DRAM - qui, simultanément, ont pour la plupart adopté une stratégie visant à augmenter leurs parts de marché, impliquant par conséquent de produire plus - se retrouvent avec beaucoup de mémoire sur les bras, qu'ils essayent évidemment de liquider autant que possible, même s'il faut pour cela négocier les quantités avant les prix. Ce constat vaut pour tous les segments de la DRAM : PC (DDR4 et DDR5), serveur, mobile, graphique et « consummer ».

 

Prévision de l'évolution du prix

moyen de vente de la DRAM

Q3 2022Q4 2022Pourquoi ?
PC

DDR4 : -13 à -18 %

DDR5 : -16 à -20 %

DDR4 : -13 à -18 %

DDR5 : -13 à -18 %

Faible demande côté notebooks

Déstockage de l'inventaire chez OEM

Production de bits en hausse

Pas de réduction de la production chez fournisseurs de DRAM

Serveur -10 à -15 %

DDR4 : -13 à -18 %

DDR5 : -25 à -30 %

Délai du côté des nouvelles plateformes

Démarrage production en volume de la DDR5

Ralentissement des achats par les OEM et les fournisseurs cloud chinois

Mobile -10 à -15 % -13 à -18 %

Révision à la baisse des cibles de production annuelles des constructeurs

Marché du smartphone un peu mou

GPU -10 à -15 % -10 à -15 %

Baisse de la demande de GDDR6 8 Gb et 16 Gb

Inventaires de DRAM conséquents

Grosse compétition entre Samsung et SK Hynix avec la GDDR6 8 Gb

Ralentissement du marché du GPU

Grande consommation -13 à - 18 % -10 à -15 %

Baisse de la demande

Inventaires déjà importants, donc peu de nouveaux achats

Ralentissement de la transition des anciennes lignes de DDR3/DDR4 vers la production de capteurs d'image chez les géants coréens

 

Au fond, peu importe le pourquoi du comment, l'essentiel c'est de savoir que nous devrions en principe pouvoir acheter de la DDR4 et surtout de la DDR5 a des prix potentiellement bien plus raisonnables durant les 3 derniers mois de 2022, ce qui tombera évidemment à pic pour ceux souhaitant s'équiper en AM5 ou LGA1700, ou tout simplement augmenter leur quantité de mémoire vive. Espérons que cette tendance baissière se matérialisera plus tôt que tard dans nos magasins habituels, ça soulagera toujours un petit peu entre les nouveaux GPU et les nouvelles cartes mères s'annonçant plus chers que jamais. (Source)

 

panneau routier hausse prix a lenvers

Un poil avant ?

Les specs des 3 GPU Lovelace dévoilées, le GA102 fait figure de petit joueur !

Un peu plus tard ...

Ne mettez pas Windows 11 à jour si vous avez une GeForce, pas encore !

Le genre de négativité qui ne nous dérange pas du tout, au contraire !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 17 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !