Alors que les prix de la DRAM sont plutôt en tendance haute par rapport au mois dernier, le cours pourrait bien repartir de plus belle à la baisse. Par quelle magie ? Celle d'un analyste américain, qui voit dans le jeu de l'offre et la demande actuelle les prémisses d'un joli cassage de figure.

 

En effet, du fait d'une production calibrée sur une demande passée très importante, les tarifs de la mémoire vive seraient prompts à une baisse de 42,1 % maximum - très exactement - et ceci avant même la fin 2020. Voici une bonne nouvelle pour qui souhaiterait renouveler sa configuration aux alentours de Noël (2019 du coup), en espérant qu'il ne s'agisse pas d'un signe d'une stagnation future du secteur.

 

La RAM n'est pas seule à baisser, car les semi-conducteurs suivraient également la même tendance avec une prévision à 9,6 % de moins annuellement qu'en 2018, soit 429 milliards de dollars en lieu et place des 475 précédents. Cela serait la baisse la plus forte depuis 2009 du fait d'une décroissance globale dans tous les secteurs concernés - téléphonie mobile, PC grand public et serveurs. À cela s'ajoute une toile de fond de guerre économique entre la Chine et les États-Unis... de quoi voir les SSD et smartphones s'accumuler dans les échoppes pour les mois à venir. Une histoire finalement très politique ? (Source : Gartner via TechSpot)

 

wafer chercheur

"Oui oui, je lis le cours de la RAM dans mon monocristal de silicium !"

 Ça serait appréciable pour le consommateur, mais 43% de baisse est peut-être un peu trop idyllique... n'est-ce pas ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 17 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !