Si l'innovation reste encore bien lente côté CPU, côté GPU il y a du mouvement. La HBM, inaugurée pour le grand public par AMD et sa Fury, en est le parfait exemple. Cette mémoire est, pour rappel, directement accollé au die de la puce graphique, permettant des débits bien plus rapides que la GDDR5,  pour une consommation largement inférieure. Le schéma se répète avec la HBM2, seconde itération de la même idée, se battant contre la GDDR5X, l'avantage du prix jouant pour cette dernière.

 

La remplaçante se nomme GDDR6, et sera produite par les procédés 10 nm de Samsung (ce qui n'est qu'un nom générique pour tous les procédés entre 10 et 19 nm, bonjour la transparence). Au niveau du débit, cette GDDR6 offrira 18 Gbps par pin tout en fonctionnant à 1.35 V, alors que la précédente GDDR5 goinfrait 1.55 V pour offrir un maximum de 9 Gbps. Pas mal comme avancée ! On notera également que les premières puces fourniront une capacité de 16 Gb (soit 2 Go), ce qui permettra aux titres AAA d'être encore plus gourmands et donner ainsi un bonne raison de renouveler votre matériel, elle n'est pas belle la vie ?

 

samsung 16gbps gddr6

Elles ne grattent pas, mes puces !

 

Les applications sont larges - on commence à s'y faire - car les gamers tout comme les professionnels, les voitures autonomes et autres bidules reposant sur du machine learning sont visés. Aucune carte n'est bien entendu annoncée, mais cela semble de bonne augure pour les prochaines générations !

 Les nouvelles puces offriront 16 Gbps, des performances suffisantes pour concurrencer la HBM ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 7 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués