Certes, pas franchement la plus agréable pour nous autres, pauvres consommateurs nostalgiques de la RAM à pas chère que nous sommes. En ce qui concerne Samsung, Micron ou encore SK Hynix, c'est évidemment une autre histoire. Les acteurs du marché ne doivent plus en pouvoir de se frotter les mains devant la manne financière que représente 2017, au point où l'on peut se demander s'ils ne sont pas déjà arrivés à l'os... Ainsi, le dernier de trimestre de 2017, aka Q4, devrait s'achever sur un montant total de ventes de 21,1 milliards de dollars, soit quand même +65% par rapport à Q4 2016, dont le cumul des ventes caressait alors "à peine" les 12,8 milliards !

 

ic insight dram évolution 2015 2017

 Des courbes comme ont les aimes ! Mmmmmhhh !

 

En tout et pour tout, le marché de la DRAM aura alors augmenté de 74% en 2017, à mettre en perspective face aux 78% de hausse la dernière fois que le marché avait connu une telle trique, il y a 23 ans, en 1994. Et en 24 ans, le marché aura connu 4 hausses annuelles de plus de 60%. Ce qui n'est pas un problème en soi, sauf quand la loi de l'offre et de la demande joue son vilain jeu de plein pot, les constructeurs ayant apparemment rencontré initialement quelques difficultés pour assurer une production suffisante, notamment liées à un manque d'anticipation et aux obstacles habituels amenés par les nouveaux procédés de gravures.

 

ic insight dram évolution 1993 2017

 

Les extrémistes d’Android accuseront l'Iphone X et ses 3Go de RAM, pendant que les allergiques au kimchi pointeront plutôt leurs doigts vers le Samsung Galaxy S8 embarquant 4Go (6Go en Asie), quant aux fans de chewing-gum, ceux-ci n'hésiterons pas à blâmer le premier smartphone du Singapourien Razer, qui n'a pas fait les choses a moitié en optant pour 8Go de RAM. Forcément, ça n'aide pas, et la demande est loin de faiblir, en particulier celle des marchés émergents. De toute façon, la majorité du matos "intelligent" actuel exploite un minimum de mémoire vive, et est bien parti pour en embarquer toujours plus !

Samsung, prêt à augmenter la cadence avec sa DDR4 10nm, aura dépensé pas moins de 26 milliards de $ en investissement sur ce marché en 2017 et SK Hynix aura décidé d'agrandir encore plus son énorme usine installée à Wuxi, en Chine. Bizarrement, à l'inverse de ses compétiteurs, Micron a estimé officiellement ne pas avoir besoin d'une nouvelle ligne de fabrication, une affirmation étrange, mais n'oublions pas que Micron travaille avec Intel sur le développement de la mémoire Crosspoint, remplaçante potentielle de la DRAM actuelle.

 

Néanmoins, en observant les habitudes historiques antérieures du secteur, il se pourrait bien que le marché de la DRAM se dirige doucement, mais sûrement vers un déclin dans un futur relativement proche, provoqué en partie par cette combinaison d'une capacité de fabrication fortement accrue, logiquement accompagnée d'une production assez intensive sur les deux prochaines années.

Pour peu que la demande baisse ou stagne, et à condition que les 3 chenapans ne fassent pas trop copain-copain, l'on pourrait même se retrouver enfin avec une baisse des prix tant espérée. D'la prédiction de boule de cristal bien velue, donc soyons patient et comme on dit chez les autres, "wait and see" ! (Source : IC Insight)

 

keep calm dram prices

 Ouep, encore une news qui parle de la DRAM en 2017, histoire d'appuyer encore un peu là où ça fait mal !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 29 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !