Après l’Intel VisiON à Dallas et ses processeurs mobiles HX, voilà que les bleus nous invitent — une fois de plus — en Israël, un de leurs centres de développement les plus prolifiques en ce qui concerne les produits finaux : 8088, Core 2 Duo, Skylake, Ice Lake, Thunderbolt, P-Core,… la liste de leurs succès est impressionnante. Aujourd’hui, voilà que le tour est venu pour Raptor Lake de se montrer, enfin, dans les grandes lignes seulement : les puces sont quant à elles encore invisibles.

 

Que de puces... et une petite surprise ! [cliquer pour agrandir]

Nous, en Israel, on sait faire des CPU, et on vous le montre ! (c'est la dernière colonne qu'il faut lire)

 

Après la séance habituelle d’autocongratulation, les bleus nous comptent l’histoire de cette « optimisation » d’Alder Lake, une étape qui n’était pas prévue initialement dans l’emploi du temps de la firme, et qui a vu le jour deux ans auparavant, après les premiers signes de retard de la génération initialement prévue (Meteor Lake, ça doit être toi !). Ce faisant, l’équipe israélienne a bûché sur l’extraction de chaque MHz disponible dans le silicium — une habitude chez eux depuis les moult référés de Skylake.

 

Selon les premières annonces, force est de constater que les chiffres penchent sacrément en ce sens : pas moins de 6 GHz maximum pour Raptor Lake, le tout en restant en 10 nm : la prouesse est impressionnante ! Reste à voir ce que cela donnera en pratique, en particulier du point de vue de la chauffe… Et ce que la firme entend par « maximum » (Thermal Velocity Boost ? Overclocking ? Les dernières fuites ne donnaient "que" 5,8 GHz sur le 13900K), car aucun modèle n’est encore annoncé. De plus, Intel annonce pourvoir toper les 8 GHz en overclocking (sous azote ?), de quoi rappeler une fuite pas si lointaine, et la glorieuse époque que 2700K et leur marge de surcadençage ayant marqué les mémoires. Reste à attendre le verdict de notre Riton nationale pour savoir ce qu’il en sera sur le banc de test !

Un poil avant ?

Les 1ers SSD PCIe 5.0 seront quelque peu "limités" par leur NAND

Un peu plus tard ...

Seagate veut faire avancer le stockage à base d'ADN et s'associe avec Catalog

Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !