COMPTOIR

NVIDIA "puni" par la SEC pour manque de transparence pendant le boom du minage en 2018

Au cas où vous l'auriez oublié, 2018 fut l'année de conclusion d'une première longue période difficile pour les joueurs face à la démocratisation du phénomène (dévastateur) du minage, qui avait alors sévi pendant de (trop) longs mois marqués par des prix peu raisonnables et des disponibilités désastreuses, d'abord avec les Radeon, mais éventuellement aussi les GeForce. Cependant, ce fut une période d'autant plus faste pour les constructeurs de GPU et tous leurs partenaires, forcément.

Mais ce n'est certainement pas la vente de container entier de GPU aux mineurs qui aura posé un problème à la SEC, loin de là - après tout, les affaires sont les affaires. L'autorité américaine a cependant reproché à NVIDIA d'avoir omis de divulguer l'impact significatif du minage sur la croissance annuelle du chiffre d'affaires gaming du constructeur, particulièrement pendant Q2 et Q3 2018. Ainsi, selon la SEC, ces manquements ont privé les investisseurs d'informations critiques pour leur permettre d'évaluer au mieux les activités de l'entreprise sur un marché clé, mettant donc NVIDIA en violation de deux lois de 1933 et 1934.

 

On se souviendra en effet que des analystes, peu convaincus des chiffres fournis, s'étaient assez rapidement attaqués au sujet en 2019, accusant NVIDIA en particulier d'avoir beaucoup minimisé l'impact du minage de cryptomonnaies et de leurs cours sur ses ventes, et donc le vide laissé par Nicki suivant l'effondrement subséquent, avec pour résultat un différentiel très important entre les sommes officielles avancées par NVIDIA et celles estimées par les analystes. À l'inverse, AMD avait a priori été beaucoup plus honnête et transparente dans sa communication, ce qui expliquerait d'ailleurs pourquoi l'entreprise n'a pas été visée par une affaire semblable.

 

Bref, comme certains analystes en 2019, la SEC a visiblement conclu également de son côté que NVIDA aurait pu mieux faire et a donc décide de lui infliger une amende de... 5,5 millions de dollars, soit à peine l'équivalent d'une petite tape sur la main pour une entreprise multimilliardaire telle que NVIDIA !  Il n'y aura d'ailleurs pas de suite à cette affaire, puisque NVIDIA a simplement accepté de payer la somme immédiatement sans faire de chichi face à la Securities and Exchange Commission des USA, mais également sans nier ni admettre les accusations... Affaire close, on tourne la page et l'on en parle plus (et tant pis si rien n'a vraiment changé depuis, enfin si, y'a une gamme CMP maintenant...) ! (Source)

 

jensen huang pascal gaming perfected soon again

Un poil avant ?

Gamotron • Toujours plus ?

Un peu plus tard ...

Les câbles RGB Strimer Plus de Lian Li en plus mieux avec une V2

La SEC a trouvé que NVIDIA aurait dû partager un peu plus d'infos avec ses investisseurs. Le constructeur doit donc mettre la main à la poche...

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 33 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !