Après la multitude de GPU — mobile comme desktop — d’AMD ainsi que les nouvelles références — ici aussi concernant à la fois les laptops et les ordinateurs de bureau — de NVIDIA ; voilà que le géant Intel dévoile à son tour ses derniers produits. Ainsi, à l’occasion du CES — distanciel —, le fondeur de Santa Clara a étoffé sa 12 ème génération Alder Lake, avec de nouveaux CPU, leurs chipsets compagnons ainsi que les nouveaux ventirads, qui avaient déjà fuité quelques mois plus tôt.

 

intel

 

Commençons par le cœur fondant chocolat de la chose : les CPU. Pour ce qui est des modèles desktop, les références couvrent l’intégralité de la gamme, du Celeron à l’i9, en proposant un panel de PBP (Processor Base Power, remplaçant du TDP). Pas moins de 22 références sont présentes à l’appel, que voilà récapitulées dans un zouli tableau :

 

P'tit nom

Coeurs

(P-Core+E-core / threads)

Cache L2/L3

Fréquence

(Turbo Boost 3.0 [si compatible] / P-Core TuRbo / E-Core turbo)

Fréquence de base (P-Core / E-Core)iGPUPBP (Processor Base Power) / MTP (Maximum Turbo Power)Prix
i9-12900 8+8/24 14/30 Mio 5,1/5,0/3,8 GHz 2,4/1,8 GHz UHD 770 65/202 W 489 $
i9-12900F Nein ! 464 $
i9-12900T 4,9/4,8/3,6 GHz 1,4 / 1,0 GHz UHD 770 35/105 W 489 $
i9-11900 8+0/16 4/16 Mio 5,1/5,0 GHz 2,5 GHz UHD 750 65/154 W 439 $
i7-12700 8+4/20 12/25 Mio 4,9/4,8/3,6 GHz 2,1/1,6 GHz UHD 770 65/180 W 339 $
i7-12700F Rien ! 314 $
i7-12700T 4,7/4,6/3,4 GHz 1,4/1,0 GHz UHD 770 35/99 W 339 $
i7-11700 8+0/16 4/16 Mio 4,9/4,4 GHz 2,5 GHz UHD 750 65/154 W 323 $
i5-12600 6+0/12 7,5/18 Mio 4,8 GHz 3,3 GHz UHD 770 65/117 W 223 $
i5-12600T 4,6 GHz 2,1 GHz 35/74 W
i5-12500 3,0 GHz 65/117 W 202 $
i5-12500T 4,4 GHz 2,0 GHz 35/74 W
i5-12400 2,5 GHz 65/117 W 192 $
i5-12400T 4,2 GHz 1,8 GHz 35/74 W
i5-12400F 4,4 GHz 2,5 GHz Nope 65/117 W 167 $
i3-12300 4+0/8 5/12 Mio 3,5 GHz UHD 730 60/89 W 143 $
i3-12300T 4,1 GHz 2,2 GHz
i3-12100 4,3 GHz 3,3 GHz 122 $
i3-12100T
i3-12100F Nada 58 / 89 W 97 $
Pentium Gold G7400 2+0/4 2,5/6 Mio Pas d'boost 3,7 GHz UHD 710 46 W 64 $
Pentium Gold G7400T 3,1 GHz
Celeron G6900 2+0/2 2,5/4 Mio 3,4 GHz 42 $
Celeron G6900T 2,8 GHz

 

Conformément aux rumeurs, les E-Core ne sont finalement présents que sur les i7 et i9 : P-Core pour tout le monde en dessous. Les suffixes habituels sont de mise, avec des modèles T calqués sur une faible consommation e 35 W, et des références F au tarif plus doux, mais sans iGPU ; les KF et KS étant par contre grands absents. Ces processeurs étant bridés par leur TDP, espérons que les faibles fréquences de bases ne soient pas dommageables à cette douzième génération en pratique, les modèles K étant, dans leur configuration de base, de bons chauffages ambulants ! Par rapport à Rocket Lake, Alder Lake accuse un léger surcoût de quelques dizaines de biftons selon le modèle, à vous de voir si cela vaut le coup ; un choix qui dépendra du street price, et donc de la pénurie. Citons également les derniers Pentium et Celeron, dual-core, survivants d’une ère révolue... mais encore présents au catalogue. Enfin, tout ce beau petit monde offre 20 lignes PCIe, 2 canaux mémoires pour un maximum de 128 Gio de DDR4-3200 ou DDR5-4800.

 

La gamme mobile suit, réalisant le magnifique exploit de surpasser le nombre de références du segment desktop : 28 modèles différents sont disponibles, répartis entre :

  • la série H pour Haute performance, caractérisée par un PBP de 45 W.

Les gros de la série H [cliquer pour agrandir]

 

  • la série P, pour Performance (et finesse), se traduisant par un PBP 28 W.

La série P d'Alder Lake [cliquer pour agrandir]

 

  • Les séries U, pour Ultra basse consommation, séparées en deux sous-séries selon leur PBP : 15 W ou 9 W.

15 W, pour plus de performances [cliquer pour agrandir]

9 W, pour plus d'autonomie [cliquer pour agrandir]

 

Cette fois-ci, les E-Core se tapent la part belle - il faut dire que le potentiel d’une architecture hétérogène se voit principalement sur sa consommation, cruciale pour une bonne autonomie sur le segment de l’informatique mobile. Rajoutez à cela le support de la DDR4-3200, de la DDR5-4800, mais aussi de la LPDDR4x-4267 et de la LPDDR5-5200, qui devraient apporter un gain de performance notable, en particulier sur les iGPU. Sur le CPU, nous retrouvons a minima 4 E-Core sur tous les processeurs Alder Lake mobiles, quand il ne s’agit pas de 8 (i9, i7, la plupart des i5 et même l’i3-1220P). Par contre, avec 2 P-Core maximum, nous sommes en droit de nous poser des questions sur le gain en performance des séries U qu’il faudra vérifier en test ! Quant aux P et H, la cuvée n’est pas si différente des versions de bureau, avec un panel de 2 à 6 P-Core cohérent avec le placement en gamme ; reste à voir le tarif final et l’intégration dans les ordinateurs concernés. Enfin, la connectivité est assurée par du Thunderbolt 4, 8 lignes PCIe 4.0 pour le GPU et 2x4 lignes PCIe 4.0 pour les SSD (sur la série H, en tout cas ; les autres n’ayant pas été encore décrites plus précisément).

 

Continuons notre visite avec les nouveaux chipsets, au nombre de 3 : H670, B660 et H610, cité dans l’ordre du plus fourni au moins coûteux.

 

Des ports, des ports de partout chez Intel ! [cliquer pour agrandir]

 

Si le H670 conserve les 8 lignes DMI 4.0 du Z690, apportant ainsi 12 lignes PCIe 4.0 supplémentaires à la mobale ; le B660 et le H610 doivent se contenter d’une liaison à 4 lignes DMI 4.0, ce qui se traduit respectivement par 6 et 0 lignes PCIe 4.0. Cependant, le bon vieux PCIe 3.0 sera toujours là pour seconder, avec un minimum de 8 lignes pour tous, et 12 pour le H670. Pour ce qui est du SATA, vous aurez au minimum 4 ports, voire 8 sur le H670 (et plus encore à l’aide de contrôleurs supplémentaires) ; et l’USB est bien fourni pour tous, avec du 3,2 Gen 2 de partout ; le H610 ne faisant l’impasse que sur la version 20G, encore peu répandue. Dernière chose, et non des moindres : Intel continue de supporter l’overclocking de la mémoire sur H670 et B660, un très bon point pour Alder Lake dont la montée en fréquence de la DDR5 s’accompagne de sympathiques gains en performance — merci aux profils XMP !

 

Enfin, la dernière nouveauté n’en est pas vraiment une : Intel remplace — enfin — son ventirad pour un Laminar, supposément plus efficients, mais également plus esthétiques.

 

De jolis refroidisseurs ! [cliquer pour agrandir]

 

Trois modèles sont présentés : le RH1, aRGB, réservé aux i9 (non-K, vu sa limite de 65 W de TDP), le RM1 pour les i7, i5 et i3 ; et, enfin, le RS1 pour les Celeron et le Pentium. Tous trois bénéficient d’une garantie constructeur de 3 ans, sachant que les deux plus gros sont annoncés comme silencieux, le RH1 se dotant même d’une colonne en cuivre plus large : de quoi offrir des performances acceptables ? À suivre dans vos tests préférés !


Un poil avant ?

Phison s'attaque aux SSD PCIe 5.0 pros et mainstream avec le PS5026-E26 !

Un peu plus tard ...

Quelle était la config Zen 4 du live d'AMD ?

Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !