Beaucoup de choses ont été dites lors de la dernière annonce des résultats d'Intel - sa première vraie contre-performance depuis très longtemps. On vous laisse redécouvrir tout ça ici. Entre autres sujets plus ou moins importants, Pat Gelsinger a également abordé celui de Raptor Lake, que nous attendons tous de pied ferme dans les mois qui viennent. La dernière rumeur en date a avancé l'hypothèse d'un lancement lors du salon Innovation tenu du 27 au 28 septembre, ce qui collerait pour le coup parfaitement avec ce qu'a dit Patou l'autre jour, qui a réaffirmé que les références desktop Raptor Lake ouvriront le bal de 13e génération Core cet automne (donc après le 23 septembre) ! Certes, ça ne nous dit pas quand exactement ni si celles-ci seront disponibles immédiatement, on verra bien le jour venu. En tout cas, l'idée du PDG est de continuer sur la lancée afin de profiter de la bonne santé constatée sur le segment haut de gamme pour le mainstream et le commercial. Soit. 

 

raptor lake cdh

 

Justement, cette volonté ne s'arrêtera pas là. Alors qu'avec Alder Lake, Intel avait attendu janvier et son CES 2022 pour présenter la gamme mobile, le timing sera cette fois-ci différent avec Raptor Lake. En effet, Pat Gelsinger a confirmé que la gamme mobile Raptor Lake arrivera encore cette année, après le catalogue desktop ! Accessoirement, c'est la première fois qu'une période de lancement officielle a été mentionné pour Raptor Lake mobile, qui était jusqu'à présent pressenti pour début 2023, comme de coutume. On peut supputer qu'Intel a décidé d'avancer le lancement et de réduire le délai entre les 2 lancements pour brasser plus de CPU durant la période des fêtes de fin d'années, traditionnellement très bonne pour les ventes ! Et aussi pour tenter de barrer la route à Zen 4 ? On pourrait également spéculer que l'intention est de booster les ventes autant que possible afin de pouvoir présenter de meilleurs résultats pour le dernier trimestre d'une année 2022 s'annonçant moins bonne que prévu, et ce après un Q2 décevant. 

 

Reste à savoir si les OEM, eux, ont déjà été prévenus de la chose et seront en mesure de suivre cet hypothétique changement de programme. Compte tenu du fait que Raptor Lake ne serait qu'une légère évolution d'Alder Lake toujours sur la même plateforme, cela ne devrait toutefois ne pas être trop difficile non plus. De toute façon, rien n'indique si Raptor Lake mobile serait alors réellement disponible en volume encore cette année, ou s'il s'agirait avant tout d'un lancement sur papier, ou avec peu de quantité et une poignée d'exclusivités. Tout est possible, en fait ! (Source)

Un poil avant ?

Gamotron • Premier en partant de la fin

Un peu plus tard ...

Micron dévoile ses nouvelles ambitions, TSMC avance avec les siennes

Les 14 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !