Depuis le Pentium de 1993 et le Celeron de 1998, basé sur le Pentium II, Intel n’a eu cesse de nous resservir le même patronyme jusqu’à Alder Lake. Si le premier a perdu de sa splendeur au moment de l’évolution vers l’architecture core — un moyen de faire oublier les Pentium 4 et Pentium D ? —, la seconde est restée contre vents et marrées à la barre de l’entrée de gamme bleue quelle que soit l’époque. Pour autant, la firme de Santa Clara a tenté de moderniser le Pentium en le passant aux couleurs métallisées Gold, Silver et Bronze reprise des alimentations… Un effort bien inutile vu que la dernière génération de processeurs bleus ne comporte que 4 modèles au total sur les gammes Pentium et Celeron cumulés : dans ces conditions, difficile de donner une image de marque à ces séries.

 

Voilà donc que la maison-mère nous sert un changement de gamme en bonne et due forme : ouste les Pentium et Celeron, ce sont désormais aux… Intel Processor toukourt, sans Core ni Pentium, d’officier sur l’entrée de gamme des processeurs côté ordinateur portable. Pour le moment, les PC de bureau sont épargnés, au moins pour la 12ème génération. Un moyen facile d’embrouiller la clientèle ? Possible, mais, le positionnement final des gammes Pentium entre le Core et les Celeron alors que la dénomination avait eu un passé bien plus glorieux n’était pas des plus clairs non plus. Rendez-vous sur Raptor Lake pour en savoir plus !

 

intel pentium gold badge

Un poil avant ?

EVGA quitte le milieu de la carte graphique

Un peu plus tard ...

Gamotron • Jamais sans mon beau Jack

Les 18 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !