Les rumeurs continuent de tourbillonner autour de la prochaine génération Intel pour desktop et les chipsets de série 500. Il se dit aujourd'hui que la future plateforme Z590 (notez, l'on ne sait pas encore trop quel chipset 500 sera capable de faire quoi) ne sera pas en mesure de permettre le support du PCIe 4.0 pour Comet Lake-S ni pour les i3 11xxx issus du refresh de Comet Lake, ce qui voudrait dire que la dernière norme PCIe 4.0 sera une exclusivité de Rocket Lake-S... Potentiellement une déception pour ceux équipés d'un Core 10000 et qui songeaient à l'upgrade (discutable ?) vers une carte mère 500 afin de profiter du PCIe 4.0. Mais au fond, est-ce choquant ? Bien sûr que non !

Quand Comet Lake-S avait été lancé, le PCIe 4.0 avait brillé par son absence. Pourtant, il s'est rapidement avéré que certaines cartes mères de série 400 ont déjà le hardware nécessaire (certainement par défaut, le constructeur pouvant utiliser les mêmes composants pour l'ensemble de son catalogue) pour supporter la dernière norme PCIe, au moins partiellement, et si ce n'est pas actif aujourd'hui, c'est bien parce que Comet Lake et son contrôleur n'en sont pas capables, ou que ça ne fonctionnerait pas super bien, tout simplement. Passer sur une nouvelle plateforme ne pourrait évidemment magiquement apporter ce support.

 

intel logo chipset 500

 

On sait déjà que Rocket Lake pourra venir se poser sur une plateforme Z490, il reste à voir si le PCIe 4.0 pourra réellement être activé dans cette configuration, et le cas échéant, s'il celle-ci imposera des limitations. Mais il semble d'ores et déjà assez évident que pour profiter pleinement du PCIe 4.0 chez Intel, il vaudra mieux opter pour le nouveau combo Rocket Lake + chipset 500 (ou peut-être Z590 uniquement, selon la future segmentation choisie par Intel), ce qui correspondrait finalement assez à la segmentation d'AMD, où le PCIe 4.0 est l'exclusivité des chipsets X570/B550 (mais seul le X570 communique avec le CPU via PCIe 4.0, PCIe 3.0 pour le B550, et l'A520 n'a pas du tout de PCIe 4.0). Par contre, chez AMD tous les Ryzen à partir de Zen 2 sont physiquement compatibles PCIe 4.0, ce qui ne serait donc pas le cas de la prochaine 11e génération Core d'Intel sur desktop, mélangeant Rocket Lake et Comet Lake Refresh.

Est-ce vraiment dramatique tout ça ? Pour la pérennité et l’évolutivité de la plateforme, peut-être un peu. Cela dit, un SSD PCIe 3.0 offre déjà bien plus de performance qu'il n'en faut en ce moment pour le mainstream et le PCIe 4.0 n'apporte encore que très peu de gains aux GPU avec une quantité raisonnable de VRAM, y compris les plus récents. Il est donc encore parfaitement possible et raisonnable de s'en passer (mais pour combien de temps encore ?). (Source)


Un poil avant ?

LG va dévoiler son 1er écran de jeu OLED flexible !

Un peu plus tard ...

ASUS va dévoiler du portable TUF testicouillu !

Les 36 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !