Après avoir empoché dernièrement le contrat pour fournir en EPYC le superordinateur ARCHER 2 au Royaume-Uni, AMD a maintenant aussi remporté celui pour le prochain superordinateur Cray Shasta prévu pour être déployé prochainement pour le DSRC - Department of Defense Supercomputing Resource Center - de la marine US.

La grosse machine en question sera construite autour d'une multitude de processeurs EPYC Rome de série 7002 - le modèle exact qui sera utilisé n'est pas précisé - pour un total de 290 304 cœurs, en compagnie de 112 GPGPU Volta V100 de NVIDIA, le tout devrait afficher une puissance de calcul cumulée de 12,8 PetaFLOPS en pointe, ce qui est en principe assez pour lui donner sa place dans le top 25 des superordinateurs de ce bas monde. En sus, le système comprendra également 590 To de mémoire vive et 14 Po de stockage utile, dont 1 Po avec des SSD NVMe. Enfin, c'est le réseau Slingshot de Cray qui s'assurera de la communication entre les composants à raison d'une vitesse maximale de 200 Gb/s.

 

amd crayshasta superordinateur us navy

EPYC in da place !

 

La raison d'être de ce futur superordinateur ? Comme pour les autres déjà au service du département DSRC de l'US Navy, il s'agira aussi de s'en servir pour les modèles de climat, de météo et d'océan réalisés par le NMOC (Naval Meteorology and Oceanography Command), qui aident les météorologues et les océanographes de la marine américaine dans leurs prédictions des conditions environnementales pouvant affecter les flottes de l'armée. Entre autres efforts scientifiques, le Cray Shasta permettra notamment d'améliorer ces modèles de prévisions et donc d'obtenir une bien meilleure précision de l'intensité des événements météorologiques - particulièrement les ouragans - et dans leur suivi.

On ne sait pas encore exactement ce que ça va coûter, mais les processeurs EPYC seuls pourraient représenter au moins 30 millions de dollars sur la facture et approximativement un p'tit million pour les 112 V100. La mise en service est planifiée au début de la prochaine année fiscale si tout se déroule comme prévu. (Source : HPCwire, via TPU)

 C'est au tour de la marine américaine de se laisser séduire par l'offre EPYC d'AMD pour son prochain superordinateur de prévisions météorologique ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !