Il y a quelques semaines, une rumeur envoyait le 10900K chez Whirlpool, rayon chauffages et plaques à induction. Selon les propos d'alors le TDP en charge avoisinait les 300W, ce qui est bien entendu impossible pour une puce destinée au marché du mainstream. Par comparaison, même si finalement tout les oppose, le 3990X HEDT d'AMD est à 280W, et il faut du watercooling pour le calmer un tant soit peu. La semaine dernière, la rumeur qui envoyait Comet Lake-S en avril prenait également du plomb dans l'aile puisque les cartes mères étaient suspectées de n'arriver qu'en mai.

 

Pour autant, faut-il enterrer le 10900K ? Pas le moins du monde, et il aurait été même détecté sur la base de données de 3D Mark, pimpant et fringant comme un CPU flambant vieux. Vieux, il l'est dans son architecture Skylake, récent il l'est également avec ses 10 coeurs, impensable pour Intel il y a encore 3 ans de ça sur le segment mainstream. C'est Rogame le twittos qui a repéré l'engin, depuis le processeur a disparu de la BDD et même le tweet a été effacé. Heureusement la capture d'écran a été faite, et l'image tourne en boucle. Le 10900K a été chopé à 10c/20t, une grande surprise donc, et ses fréquences seraient de 3.7 à 5.1 GHz, ce qui restera à confirmer.

 

10900k rogame 3dmark

 Comet Lake-S va accoucher dans la douleur, mais Intel place de gros espoirs dans son flagship, alias le 10900K. Il aurait été aperçu sur une certaine BDD. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 11 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !