Selon les propos rapportés de DRAMExchange, AMD est sur la bonne voie pour gagner des parts de marché sur le segment des serveurs avec ses puces EPYC. En 2018, il se trouve qu'AMD a gagné des parts de marché pour occuper 2% du marché contre 98% à Intel. Ca fait goutte d'eau dans l'océan, mais la marche avant est enclenchée et c'est le plus important. Selon ce même rapport, EPYC 2 devrait permettre à AMD de franchir la barre des 5%, absolument impensable il y a quelques années.

 

Il faut comprendre que là où AMD doit convaincre c'est sur le support. D'un point de vue matériel, les performances sont là avec un TDP contenu, ce qui implique plus d’efficacité sans massacrer encore plus la facture EDF. Mais le support client est capital et c'est la partie essentielle pour s'implanter. L'ancien patron d'Intel, Brian Krzanich, avait compris que sa boîte ne pourrait pas continuer à dominer outrageusement la chose, et son objectif dans les années qui venaient (avant son départ) consistait à maintenir AMD sous les 15/20%. Cela signifiait aussi qu'il prenait au sérieux cette menace alors que lui et ses équipes s'engluaient dans des politiques et des difficultés techniques qui durent. Mais EPYC 2 arrive, et avec un temps d'avance sur Intel (2020 pour le 10nm) ce qui lui laisse le leadership du matos pour les pros. Et ça ne peut que lui être bénéfique.

 

rome2 cpu delid tomshard

 Même si les chiffres à venir sont très disparates, AMD a bien l'intention de revenir sur le segment serveur, là où les boîtes n'hésitent pas à investir massivement. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 10 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !