Trop grand pour votre bureau le Huntsman, flagship aux switchs optomécanique de la maison Razer ? Pas d’inquiétudes, le constructeur a sorti la scie à métaux et a très sérieusement tranché l’aluminium de son gros bébé, ce qui a donc donné naissance au Hunstman Mini ! Néanmoins, le Hunstman ne pourra pas lui dire pour autant qu’il n’est que la moitié du clavier qu’il est lui-même, la version Mini étant un modèle ultra compact à placer dans la catégorie des claviers « 60 % ».

 

razer huntsman mini black

 

Exit donc tous les boutons superflus et l’extension numérique, le Hunstman Mini est résolument minimaliste (mais avec RGB hautement personnalisable) et conserve simplement l’essentiel pour le jeu, mais profitera toujours de quelques fonctions supplémentaires habituellement attribuées à des touches dédiées, sauf qu’elles ont été dispatchées en tant que fonctions secondaires sur l’ensemble du clavier. Et il va de soi que rien ne vous empêchera de les modifier les fonctions, de régler des macros et des profils (5 maximum sur le stockage embarqué) grâce au logiciel maison — comme cela se fait généralement aussi chez les concurrents.

 

Une bonne nouvelle, c’est que le Hunstman Mini embarque également les fameux interrupteurs optomécaniques à activation optique de Razer, avec un choix entre linéaire ou clicky, et certifiés pour 100 millions de clics (comme les Cherry MX) - le pinacle de l’évolution de l’interrupteur si l’on en croit le constructeur, et sinon vous pouvez redécouvrir (et comparer) leurs caractéristiques ici. Ensuite, les capuchons sont en PBT à double frappe comme ceux du dernier Huntsman Tournament, matériau plus résistant que l’ABS, tant mieux. Accessoirement, le câble USB Type-C tressé est détachable et facilement remplaçable. Par contre, aucun repose-poignet n’est de la partie.

 

razer huntsman mini mercury

 

Bon, ce n’est pas vraiment vilain tout ça pour qui veut un clavier rikiki et complet, il parait qu’il y aurait une forte demande des joueurs pour ce type spécifique. Razer oblige, l’addition ne sera toutefois pas peu salée, comptez tout de même 129,99 € pour le Hunstman en clicky (dispo juillet) et 10 € de plus pour une frappe linéaire (à partir d’août). Le même prix qu’un Hunstman standard, la version Tournament se trouve vers 160 € et le modèle Elite entre 180/200 €. Qui a dit que le TKL était pour les pauvres ? Pas Razer (ni Logitech, et pas grand-monde en fait) ! Y’a bien quelques « concurrents », on pensera au G915 TKL (à 230 €…), le One 2 TKL de Ducky, le KM360 de G.Skill si vous aimez l’austère et le pas cher,  et le MK730 de Cooler Master.

 Un clavier de chasseur au format réduit pour nos mains délicates de joueurs et laisser le bureau respirer un peu.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !