Quand Microsoft a fait le grand saut dans le monde des consoles en 2001 avec la XBox, Sony et Nintendo voyaient arriver un concurrent sérieux. Pourtant les analystes ne prédisaient pas un grand avenir à cette dernière face à deux monstres déjà bien implantés. Le marché avait-il besoin d'un troisième larron ? Toujours est-il qu'elle a eu des titres au lancement pas moches du tout, on se souvient de Halo et de l'Odyssée de Munch, elle fut suivie par les développeurs et s’est bien vendue partout, surtout aux USA, mais excessivement peu chez les japonais protectionnistes de leurs marques favorites.

 

Toutefois, elle était fournie avec une manette qui restera dans les mémoires comme étant gigantesque, pas du tout adaptée aux petites mains, probablement une séquelle de la population beta testeuse US. La manette Duke correspondait bien à ceux qui avaient de grosses paluches, mais était ingérable pour ceux qui avaient des mimines de taille normale. Ceux-là furent orientés vers la manette Slim quelque temps plus tard.

 

microsoft xbox duke

 

Eh bien la firme Hyperkin a annoncé avoir eu l'accord de Microsoft pour rééditer la manette Duke. Elle pourra se brancher sur toutes les versions de XBox One (normale, Slim, X) et sur PC via Windows 10. La question est de savoir si vous lâcheriez votre manette XB360 ou One acquise à prix d'or pour la Duke, car c'est une sacrée dépense que réclame la Raymonde !

 

microsoft

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !

 

Test • GeFORCE GTX 1080 Ti

GP102 un peu moins élitiste !   Début août 2016, NVIDIA commercialisait une nouvelle TITAN X embarquant 12 Go de mémoire et GP102, la grosse puce (gaming)...

 

Test • AMD X370 / RYZEN 7 & 5

Le retour en grâce d'AMD   Le lancement d'une nouvelle architecture CPU n'est pas un événement si courant dans le microcosme hardware contemporain. Il est ...

 

Le Comptoir du iTech : du hardware et du high-tech pour les Tourangeaux

En début d'année, Le Comptoir a lancé une campagne de recrutement. Le seul à avoir réussi à survivre à la (rude) période de formation se trouve être Jordan ...