Avec les Ryzen Threadripper de seconde génération, AMD avait introduit un nouveau composant logiciel : Precision Boost Overdrive. Basiquement un système de surcadençage automatique, le PBO a permis de mettre en avant une méthode plus aboutie dans l'overclocking automatique, en prenant en compte un bon nombre d'éléments physiques différents autres que le CPU : courants et températures des VRM, puissance du SoC, gestion de la fréquence par thread... Cette technologie permet donc d'obtenir un overclocking plus stable et maîtrisé, mais qui devient donc plus dépendant de la qualité du silicium et de la carte mère, lorsqu'un humain peut tout simplement ignorer certaines règles de sécurité. Regardons donc ce que nous prévoit AMD pour la deuxième itération de cet outil, prévue pour les CPU Zen 3.

 

amd pbo2 improvements

 

Désormais, le Precision Boost Overdrive sera capable d'undervolter automatiquement votre CPU afin de mieux gérer les besoins en tensions selon les utilisations, ce qui fera des heureux chez ceux qui se plaignaient des tensions élevées sur les dernières générations rouges. De plus, les utilisateurs finaux seront désormais capables de spécifier des modifications adaptatives de la tension. En effet, alors que les BIOS actuels étaient capables de modifier les tensions selon un pas fixe (par exemple, 50 mV en moins quelle que soit la charge), AMD pousse le concept encore plus loin en autorisant un offset adaptatif et configurable.

 

Pour ce faire, les mV sont remplacés par des counts, selon la conversion 1 count = 3 à 5 mV selon l'usage. Les plus connaisseurs d'entre vous remarqueront que le LLC (Load Line Compensation) existait déjà pour plus ou moins la même chose, avec certains fabricants de cartes mères qui proposaient des méthodes automatisées en fonction de la charge, toutefois AMD pourra standardiser la pratique, améliorant le rendement énergétique des VRM et CPU ainsi que les températures de fonctionnement. De quoi réduire l'intérêt de certaines grosses cartes mères, qui proposent souvent des BIOS plus avancés, et donnant une importance plus forte aux équipements électroniques, qui ont gagné en qualité ces dernières années.

 

amd pbo2 undervolting

 

Bien entendu, nous parlons du PBO, donc il faut s'attendre à ce que cet undervolting soit scalaire avec l'ensemble des paramètres de votre setup. L'outil sera capable d'analyser en temps réel quelle marge sera disponible selon la fréquence de votre CPU à un instant t. De ce fait, la consommation de votre machine sera encore plus proche de votre utilisation actuelle, et les Ryzen 5000 pourront exploiter cette technologie cœur par cœur, permettant de booster certains threads particuliers. Elle permettra donc de gagner quelques MHz de plus sur des applications monothreads, comme les jeux vidéos par exemple, là où Intel gardait un certain avantage il y a encore peu de temps.

 

amd pbo2 tuto t [cliquer pour agrandir]

Comment optimiser au mieux son processeur en deux clics, par AMD

 

Vous pourrez donc exploiter cette fonctionnalité directement depuis le BIOS de votre carte mère - lorsque celui-ci aura l'ASEGA requis - et réaliser des benchs qui mettront au point les courbes de variation de la tension selon votre configuration et vos paramètres. L'analyse cœur par cœur permettra aussi de favoriser les fameux "gold star", ces cœurs qui ont gagné à la loterie du silicium et qui sont plus propres à subir un overclock plus intense. Une optimisation qui se veut simple d'après AMD, avec une configuration en quelques clics, amenant l'overclocking avancé disponible même aux débutants.

 

amd pbo2 cinebench mtLes scores selon la firme, sur CineBench R20 multithread

 

Du coup, les CPU susceptibles d'atteindre les limites de consommation (e.g. les 5900X / 5950X) devraient présenter le plus de gains du fait de l'underclocking proposé. De plus, certains utilisateurs devraient apprécier le gain en énergie potentiel, mais aussi une plus grande efficacité de ces CPU sur les applications monothread ou faiblement optimisées pour le multithreading. Cela permettra de réduire l'impact sur le refroidisseur aussi, un point essentiel lorsque l'on voit la consommation massive des modèles haut de gamme lorsque la fréquence grimpe, il faudra donc vérifier tout ça en test afin de voir quels seront les CPU les plus impactés, et comment le reste des composants - carte mère, refroidisseur, alimentation - réagissent à tout cela. En attendant, quelques benchmarks - à prendre avec des pincettes - sont fournis par AMD, et le gain semble tout de même convaincant à en croire le fabricant. 

 

amd pbo2 requirements

 

Au niveau de la compatibilité, ce BIOS sera disponible au test pour décembre, avec une version stable prévue pour janvier, certaines cartes, à savoir la MSI MEG GODLIKE et la GIGABYTE AORUS MASTER Attention, l'activation du PBO fera exploser votre garantie : cela était déjà le cas avant, mais vous êtes prévenus ! Pour le reste, quel que soit le chipset utilisé la fonctionnalité sera possible ; par contre vous devrez avoir acheté au préalable un CPU de la génération 5000, bien que certaines fonctionnalités puissent logiquement être backportées étant donné que les principales améliorations sont présentes au niveau du BIOS. Toutefois, l'undervolting appliqué à chaque coeur nécessite une vraie implémentation hardware, et il faut quelques arguments supplémentaires pour cette génération Zen 3, en attendant de meilleurs stocks.


Un poil avant ?

Et un patch sur l'architecture POWER, effacant parfois le L1 pour des raisons de sécurité

Un peu plus tard ...

MODDING • FLUXING : TOASTER PC

 AMD met à jour son composant d'initialisation des CPU en version 1.1.8.0 : sortez l'azote, ça va bombarder ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 33 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !