COMPTOIR
  

Comptoiroscope • Portal RTX en Path Tracing, avec du DLSS 3 dedans !

C'est pas de l'alu ni du PVC, c'est du RTX !

 

Annoncé lors de la présentation de la RTX 4080, Portal RTX arrivera dans deux petits jours. Même si c'est un vieux jeu basé sur le Source Engine made in Valve, son principe et son intelligence de jeu ont ancré la firme dans le giron des développeurs qui marquent... Avant que Gabe Newell ne trouve une autre chaussure à son pied et ne fasse plus de jeux. Mais Portal RTX, c'est aussi et surtout un changement complet au même titre que Quake RTX l'était pour Quake II : une refonte complète en path tracing. Mais kezako ?

 

• Path Tracing, hein ?

Seuls deux jeux sont disponibles dans ce mode de ray tracing le plus abouti et complet qui soit : Quake RTX et Minecraft RTX. Le troisième arrive. Kezako le path tracing ? Eh bien c'est toujours du Ray Tracing, toutefois, ce dernier du fait de sa gourmandise, impose d'en faire un usage parcimonieux pour conserver un débit d'images par seconde suffisant. Lors des premières implémentations du RT au sein de jeux, les développeurs ont la plupart du temps limité son utilisation à un certain nombre d'effets (calcul des ombres pour certains, réflexions pour d'autres, occlusion ambiante poussée, etc.), ce qui est possible du fait de l'approche flexible/hybride des RTX depuis Turing. Le Path Tracing de son côté regroupe tous ces différents aspects permettant la gestion de l'illumination globale d'une scène via un rendu RT et pas juste certains effets. Pour ce faire, des rayons sont lancés de manière aléatoire depuis la caméra jusqu'à constitution complète de la scène. Du fait de son échantillonnage aléatoire, le Path Tracing génère un bruit (grain) altérant la qualité du rendu. Pour contrebalancer cet effet indésirable, une solution consiste à recombiner plusieurs images successives (à l'image de ce qui est fait pour un filtre antialiasing temporel par exemple) afin d'éliminer ce grain. La charge de calcul induite par le Path Tracing est, vous l'aurez compris, bien plus lourde qu'un simple ajout de réflexions, ce qui explique que seuls des jeux avec un moteur 3D "léger" pour le hardware actuel soient en capacité d'accepter une telle sollicitation avec des performances honorables en haute définition. Voilà pourquoi ce sont des jeux vieux qui sont remis au goût du jour, et pas des superproductions récentes. Mais avec l'arrivée des RTX 40 ADA, NVIDIA a franchi un cap en matière de puissance en ray tracing, aussi, on peut dire que le jeu Portal RTX constitue un challenge autrement plus coriace que les deux premiers parus il y a quelque temps déjà.

 

• La vidéo pour tout savoir !

Nous avons donc testé le jeu Portal RTX, mais aussi son illustre ancêtre Portal. La première partie de la vidéo justement vous montrera des exemples concrets entre Portal en rastérisation, et Portal RTX en path tracing. La seconde partie matérialisera la différence, au sein de Portal RTX, des antialiasings que sont le MSAA 4x, le DLSS 2 Performance et le DLSS 2 Quality. La troisième partie mettra en avant la différence de perfs entre MSAA 4x, DLSS 2 Performance et DLSS 3 Performance, ce dernier est un DLSS 2 Performance avec la Frame Generation activée, le DLSS 3 étant une injection d'images fantômes basée sur le DLSS 2. Enfin, la quatrième et dernière partie vous montrera les résultats de nos benchmarks, sur RTX 4080, RTX 3080 Ti et RTX 3060 Ti, en sachant que seule la RTX 4080 peut faire du Frame Generation.

 

• La config de test

Nous avons utilisé notre plateforme AM5, basée sur un Ryzen 9 7900X, dont on sait qu'il est battu, de peu, par un simple 5800X3D en gaming, ce qui démystifie un peu le côté "nouvelle machine". Associée à 32 Go de DDR5 5600C36, nous avons mis la MSi RTX 4080 SUPRIM en présence d'une RTX 3080 Ti FE et d'une EVGA RTX 3060 Ti XC. Ainsi nous couvrirons les segments importants disponibles sur le marché. Pour ceux qui demanderaient, pas de FSR sur Portal RTX. Nous utilisons Windows 11 Pro 22H2, les pilotes 527.37 WHQL pour les trois cartes, les seuls qui ne plantent pas au démarrage du jeu. Nous vous laissons à présent regarder la vidéo, avec attention, et faire votre avis sur ce jeu, qui prend un beau coup de jeune pour la peine, et qui installe le DLSS 3 alias Frame Generation comme un outil important pour ce genre de jeu à la gourmandise folle.

 

 

Un poil avant ?

Non aux CPU Ryzen 7000 sales !

Un peu plus tard ...

Un lancement plutôt mou en vue pour les RX 7900 ?

C'est parti pour Portal avec RTX, de quoi transformer ce vieux jeu en réussite graphique ?

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 21 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !