Presque quatre années après sa sortie sur PlayStation 4, Kratos s'exhibe dans un excellent God of War sur PC. Un épisode qui a su renouveler la saga de façon magistrale en proposant un système action-RPG servi par une narration et une mise en scène impeccables. Quel plaisir de contrôler notre dieu préféré tout en jouissant de la puissance de nos machines. Mais ce qui nous intéresse aujourd'hui, c'est de savoir si ce portage fait le job, et pour ça on va s'intéresser (très rapidement) aux presets et surtout aux bénéfices apportés par le Deap Learning Super Sampling (DLSS) et le FidelityFX Super Resolution (FSR), proposés respectivement par Nvidia et AMD.

 

 

C'est donc notre bonne vieille RTX 2080 Gaming OC qui s'y colle, épaulée par un Ryzen 3800X, le tout sur une définition 4K UHD. Les presets testés sont au nombre de deux, à savoir les presets "otaké" (Max, ou Ultra) et "moodusleep" (Min, toutes les options au mini). Dans la foulée, on a voulu voir ce que donnait le match DLSS vs FSR, nous avons donc cherché des scènes sympatoches et effectué une cinquantaine de captures, histoire de comparer ce que valent ces deux lascars, que ce soit au niveau du rendu ou au niveau des performances. Vous aurez donc tout loisir de scruter les images, les fps, le frame time et la VRAM, c'est cadeau.

 


Un poil avant ?

Microsoft veut miamer les gros de l'industrie du jeu vidéo, la victime du jour est énorme !

Un peu plus tard ...

L'overclocking est possible sur les Celeron Alder Lake, la barre des 5 GHz dépassée !

 God of War propose du DLSS et du FSR au menu, de quoi tester le bouzin pour voir ce qu'il a dans le bide. 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !