Microsoft avait abandonné le jeu vidéo pendant dix bonnes années, laissant ses perles comme Age of Empire, Motocross Madness, Flight Simulator, et bien d'autres au grenier. Avec Windows 10, la firme a pensé une plateforme gaming, et pour promouvoir sa plateforme UWP et attirer les joueurs sur Windows 10, il fallait des jeux. La Raymonde a commencé par relancer ses séries récentes comme les Gears of War, puis a relancé quelques vieilles comme les récents Age of Empire, Halo, sans oublier les Forza Horizon, bref, ça bouge dans la culotte de mémé Raymonde.

 

Parallèlement à ça, Microsoft s'est attelée à racheter des studios et des éditeurs, on retiendra comme coup retentissant, celui de Zenimax, qui possède entre autres choses, la saga The Elder Scrolls via Bethesda. Aujourd'hui le poisson pêché est plus gros, on est passé d'un muge à un espadon géant ! Il s'agit d'Activision Blizzard, qui aurait reçu une offre à hauteur de 68.7 milliards de dollars, via achat d'actions et autres montages financiers que les moins aguerris ne peuvent comprendre. Ce que l'on sait c'est qu'on ne cracherait pas sur un tel rachat individuellement, il nous faudrait 5 vies mini et 10 générations pour tout cramer.

 

Activision Blizzard, c'est quand même les Call of Duty, Tony hawk, Diablo, Overwatch, World of Warcraft, et tellement d'autres que ça représente des sous en puissance. Il faut dire que l'éditeur est englué dans des scandales de zizis qui pourrissent son image de marque, et qui subit un exode des têtes pensantes, celles capables de mener des projets à terme. L'idée va faire son chemin, et les autorités de régulation vont pouvoir se pencher sur le deal, sa légalité, mais une chose est sûre, Activision/Blizzard et Microsoft sont tombés d'accord sur le modus operandi !

 

accident porn area


Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : le seul dieu qui s'impose

Un peu plus tard ...

Comptoiroscope • Kratos malmène le DLSS et le FSR

Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !