Google avait annoncé son alternative maison aux services de streaming de jeu vidéo sur n'importe quel appareil compatible comme GeForce Now et Microsoft xCloud en 2019, soit presque deux ans, mais la compagnie planifie déjà un chamboulement qui pourrait ne pas nécessairement être interprété comme un très bon signal. En l'occurrence, Google va fermer son propre studio de jeu dédié à Stadia — la division Stadia Games and Entertainement — et se contenter des créations de développeurs tiers, alors qu'il avait promis au lancement qu'il fournira lui-même bon nombre de contenu pour exploiter pleinement les capacités et les avantages de sa plateforme, ce qu'il avait qualifié de « nouvelle génération » de gaming par Google. Visiblement, il n'en sera jamais rien.

 

Le géant américain présente cette décision comme faisant partie d'une initiative visant à renforcer ses partenariats formés autour de Stadia, mais d'aucun verront surtout ce désengagement et réduction d'investissement de la part de Google comme le premier clou dans le cercueil du service de streaming de jeu. Google est assez bien connu pour enchainer les projets, puis les abandonner presque du jour au lendemain et sans coup férir, au point qu'il existe des sites dédiés aux trépassés, comme celui-ci ! Dès à présent, Stadia dépendra donc uniquement des tiers pour animer son service, qui n'aura plus aucune exclusivité conçue par Google après ce changement de cœur. Il reste à voir si ses partenaires ne seront pas désormais eux-mêmes réticents à allouer des moyens en faveur d'une plateforme dont le fondateur lui-même semble déjà en prendre ses distances. Pour les joueurs également, y dépenser de l'argent pourrait à présent aussi ne plus être la meilleure des décisions...

 

Bref, si Stadia disparaît d'ici un à deux ans, on se souviendra probablement de ce jour, ou pas du tout, difficile à dire si le service a vraiment marqué les esprits et réussi à percer depuis sa création. En attendant, l'initiative n'est évidemment pas encore morte, mais son avenir dépend clairement de la volonté de Google et de sa capacité à cibler ses efforts, mais on nous dit dans l'oreillette que c'est GeForce Now qui s'en frotte déjà les mains... (Source)

 

google stadia pierre tombale


Un poil avant ?

Unreal Engine 4.26 lancé, quelles nouveautés ?

Un peu plus tard ...

CTR 2.0 enfin lancé, affinez les fréquences et tensions de vos Ryzen

 Le début de la fin pour le service de streaming de jeu vidéo de Google ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Les 11 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !