Le petit dernier de chez Bandai Namco déboule, faites place nette pour Soulcalibur VI. Comme son nom ne l'indique pas, ce n'est pas le 6e épisode de la franchise de Bandai Namco. En revanche, cela fait bel et bien 23 années écoulées depuis la sortie du pionnier qu'est Soul Edge, instigateur de la saga avant même le premier jeu titré SoulCalibur paru trois ans plus tard. C'est donc un nouveau jeu de baston qui nous arrive droit dans les paupières (si vous avez des réflexes, vous êtes censés fermer les yeux quand un truc vous arrive en pleine poire), et à base d'Unreal Engine 4 siouplé.

 

 

 

Côté technique, on s'attend à des performances de bonne facture du fait du moteur graphique, et notre fidèle GTX 1070 va nous permettre d'en savoir un peu plus. Donc presets au Mini et au Max, avec pour ce dernier une échelle de résolutoin poussée à fond, soit 200% (au lieu des 100% par défaut) contre 50% pour le preset le plus faible. Esthétiquement, ça douille quand on ne pousse pas les curseurs, voyez par vous-mêmes. D'un point de vue performances, c'est pas mal mais les 60 ips ont un tout petit peu de mal à tenir lorsqu'on met tout à fond. Un poil moins stable que Dragon Ball FighterZ par exemple. À savourer en vidéo, comme d'habitude.

 

 Jeu de baston oblige, Soulcalibur 6 est bridé à 60 ips... mais que se passe-t-il si on pousse l'échelle de résolution ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !