Microsoft, avec Intel, a publié tout un tas de rustipatchs pour éradiquer les failles Spectre et Meltdown sous toutes leurs formes connues. Intel étant plus vulnérable sur ce sujet qu'AMD pour ce qui est des processeurs pré-Core i9000 rectifiés en hardware, ce sujet reste sensible. On a vu que ces correctifs, peu importe leur forme, ont eu un impact sur les performances des puces Intel avec des baisses, même légères. Du coup, Microsoft, via la voix de Mehmet Iyigun qui fait partie de la team Kernel Azure/Windows, la prochaine rustine de la Raymonde sera étudiée pour minimiser ces pertes de performances. Elle devrait arriver durant le premier semestre 2019.

 

Yes, we have enabled retpoline by default in our 19H1 flights along with what we call "import optimization" to further reduce perf impact due to indirect calls in kernel-mode. Combined, these reduce the perf impact of Spectre v2 mitigations to noise-level for most scenarios

 

Cette orientation fut découverte par un twittos Alex Ionescu qui est un spécialiste Windows et expert en sécurité qui s'est rendu compte que sur sa version Windows du premier semestre 2019 en accès très anticipé, c'était le kernel Retpoline qui était actif, et que ses transferts étaient plus rapides sur les blocs de petite taille. Mehmet a donc répondu en certifiant que c'était effectivement un des axes de travail sur la W10 1H2019. Bon beh c'est tout mais c'est bien, il fallait le faire quand même.

 

windows10 logo blague maj

 On n'a pas fini d'entendre parler de Spectre et Meltdown. Dans le bon sens cette fois puisque la prochaine rustine Windows 10 en 2019 minimisera l'impact négatif des correctifs sur les failles. 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !