Il y a quelques jours, nous vous parlions du bac à sable GTA V et surtout de la décision de son éditeur, Take Two, de couper court au modding sur son titre phare qui continue à truster le top des ventes sur STEAM. Raison invoquée : l'atteinte présumée à la sécurité relative au titre, et surtout une violation des droits de l'éditeur. Le résultat ne s'est pas fait attendre avec un retour de bâton quasi instantané de la communauté et une baisse vertigineuse de l'évaluation globale du titre.

 

gta v steam

 

Machine arrière toute donc, OpenIV est bien de retour au téléchargement, et Take Two a indiqué cesser toute poursuite dirigée contre les mods solo, mais que ceux destinés au multijoueur continueraient à être ciblés. Du côté de l'équipe de développement d'OpenIV, on précise que l'aventure continue en accord avec la politique de Rockstar, mais que le projet "Liberty City in GTA V", lui, passait à la trappe. Une manière comme un autre de s'assurer un business plan assuré pour des versions futurement (mot enregistré au dictionnaire normalisé du CDH) officielles ? (source : kotaku)


Un poil avant ?

DRAM : un incident chez Micron et des conséquences sur le prix de la DDR4 ?

Un peu plus tard ...

Le compilateur GCC sort sa mouture 6.4

 après l'escarmouche populaire sur STEAM, Take Two fait marche arrière et re autorise OpenIV 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 7 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !