Il y a ceux qui n'en auront rien à faire et ceux qui ne le louperont pas. C'est ainsi depuis le premier Gears of War, ça plait ou ça ne plait pas. Mais aujourd'hui, il revêt un intérêt important pour plusieurs raisons : c'est un jeu majeur qui est animé par le moteur vedette Unreal Engine 4 (et c'est le premier de son genre) et il est DirectX 12. Autre point, malgré le fait qu'il soit DX12, et que par conséquent ça devrait être les développeurs qui peaufinent les détails et optimisations au plus près de chaque architecture GPU, AMD et NVIDIA continuent de fournir des pilotes qui mâchent le travail de ces mêmes développeurs. On peut donc simplement imaginer qu'il est bien optimisé d'un point de vue processeur, mais que niveau GPU ça a du mal à réellement se lancer.

 

Du coup, même sans aimer le titre, on reste attentif aux résultats des diverses cartes graphiques sur ce jeu. The Coalition a en plus sorti deux armes de son sac, le mode Insane qui est quasiment injouable pour 90% du parc, et l'activation des ASync Compute, nom donné par AMD pour nommer le Multi-Engine. Tout à coup, on se demande quelle sera la hiérarchie établie une fois terminé le lancement des GPU de 2016, comment vont se débrouiller les GeForce et dans quelle mesure la RX 480 et la Fury X vont élever leur niveau de performance. Tout cela vous le saurez en lisant les deux articles ci-dessous avec GeForce 373.06 et Crimson 16.10.1.

 

gears of war 4

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 9 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !