Quand Microsoft a annoncé l'arrivée de Quantum Break sur son UWP, exclusivité DX12 et Windows 10, beaucoup ont été déçus. Ce passage en force au pied de biche n'a pas été bien vécu par les joueurs, et les performances étaient en plus très compliquées pour le matos même surpuissant. Bref, quelque temps après l'annonce de l'arrivée du jeu sous Steam, Microsoft déclarait qu'il était très satisfait des ventes du jeu, ce dont nous doutons aisément compte tenu des investissements réclamés pour son développement, et la grosse entorse d'exclusivité UWP qui a suivi très peu de temps après. Néanmoins pour son arrivée sur Steam, il y avait une contrainte, du moins dans la tête de Microsoft : oui, DX12 disparaissait pour DX11, encore un élément à charge des mauvaises ventes de l'UWP.


Le jeu est disponible depuis hier sur Steam, DX11 uniquement, ce qui laisse enfin les possesseurs de tout Windows depuis le 7 en profiter, inutile de dire que les gens sont bien ravis d'essayer ce titre bien fendard à un prix en plus qui doit bien faire saigner les hémorroïdes des primo-acheteurs sur UWP à 65 boules. Car à 39€, l'affaire est bonne ! Gamegpu a testé le bousin sur son panel habituel, et la curiosité est grande de voir qui peut y jouer et dans quelles circonstances !

 

quantum break

 

Sur le comptoir, au même sujet

  
  
  
  
  

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 13 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !