On reste sur le thème du minage (on vous prévient, c'est la matinée pour), cette fois-ci pas pour parler malheur (mais on se doute que certains considéreront la suite comme une hérésie), mais d'une expérience un peu particulière ! En effet, un individu - collectionneur de vieux hardware, programmeur et animateur de la chaîne YouTube "8-Bit Show And Tell" - a décidé de voir s'il était possible de miner du bitcoin.... sur un bon vieux Commodore 64 !

 

commodore64 minage bitcoin experience

 

Petite piqûre de nostalgie pour ceux qui étaient déjà nés à l'époque et parfaitement conscients de leur existence, petit rappel historique pour tous les autres, la machine Commodore 64 avait été lancée en 1982 par CMB CBM (Commodore Business Machine). Elle embarquait un microprocesseur 8-bit 6510 moulinant à 1,023 MHz de chez MOS Technology (Commodore Semiconductor Group), ainsi que 64 Ko de RAM, 20 Ko de ROM et une puce  graphique VIC-II. Bref, du bon vieux hardware bien beige d'antan !

 

Au vu de ces caractéristiques, on imagine bien mal qu'il soit possible d'en tirer quelque chose, et pourtant... Grâce à un programme rédigé en C, développé par Maciej Witkowiak et baptisé C64 Bitcoin Miner, et un peu de bidouillage, Robin Harbon (l'auteur de "8-bit Show And Tell") a enfin pu entrer dans le game du minage de bitcoin avec son fidèle Commodore 64, à raison d'un hashrate décoiffant de 0,3 h/s ! Il y a même moyen de faire mieux, ce qu'Adrian d'Adrian's Digital Basement a démontré dans la foulée en collaboration, en associant un Commodore 64 transformé en mineur, d'abord avec un SuperCPU, puis un Turbo Chameleon 64 ! Le premier fut un accélérateur CPU avec une puce 8/16-bit W65C816S lancé en 1996 pour le Commodore 64 et 128 - un objet de collection semblerait-il très rare et très onéreux à dénicher aujourd'hui (comme un GPU, quoi). Beaucoup plus récent (2011), le Turbo Chameleon est une cartouche multifonction à utiliser seule ou via le port d'expansion du C64, permettant de lui conférer un hardware et des capacités un peu plus modernes. Résultat des courses, le SuperCPU a permis de multiplier par 20 la performance en minage et d'obtenir une vitesse de 0,1 seconde par hash, tandis que le Turbo Chaméléon obtient entre 0,1 et 0,2 seconde par hash !

 

 

 

Bon, le million d'euros ce ne sera clairement pas pour demain, et cela n'encouragera en aucun cas les scalpers et les mineurs de se jeter sur tous les C64 en circulation, ni l'un ni l'autre n'était évidemment le but de cette expérience inattendue et particulière, d'ailleurs exactement dans la même veine que celle de l'individu qui avait réussi auparavant à miner du bitcoin sur une Game Boy avec 0,8 H/s. Rien de plus que des expériences technologiques amusantes et des démonstrations de faisabilités intéressantes !


Un poil avant ?

Un ASIC qui mine comme 32 RTX 3080, potentiellement une lueur d'espoir pour les joueurs ?

Un peu plus tard ...

Miner avec dédé, fastoche avec ONDA

Ragotron : votez !

Vous surfez plutôt...
 
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !