Vous pensiez à un poisson ? Que l'homme n'avait pas osé ? Que l'Internet of Shit n'avait pas encore frappé ? Que nenni, un travail scientifique concernant des toilettes connectées a bien été mené par des chercheurs de Stanford, menant à un article dans la prestigieuse revue Nature, section Biomedical Engineering.

 

L'idée part d'une constatation simple : votre urine et vos selles sont porteuses de nombreuses informations sur votre santé. Le papier préconise ainsi la collecte de données urodynamiques tels la pression, le temps passé à uriner ou encore le volume total, afin de prévenir les maladies. Il est ainsi possible de remonter à la quantité de globules blancs, aux possibilités de contamination du sang ou encore de cancers de la vessie et de mauvais fonctionnement de reins. Dans la coronaconjecture du monde, cela peut passer pour une bonne idée.

 

Le futur est en route, rien de l'arrêtera ! [cliquer pour agrandir]

Nous avons hâte de voir ces scanners annaux dans les contrôles d'identité !

 

Sauf que les chercheurs ne se sont pas arrêtés là, et ont également introduit un scanner d'empreintes digitales et... un scanner d'empreinte anale, afin d'identifier avec sûreté l'utilisateur. Imaginez que quelqu'un d'autre fasse popo et bouche vos toilettes : à vous le coupable ! Bien évidemment, le capteur d'empreinte digitale seul n'est pas suffisant : il est bien connu que la personne qui tire la chasse n'est jamais la même que celle qui vient d'utiliser le précieux dispositif ! Accessoirement, ce dispositif permet d'identifier le ou la personne malade en cas de détection ; et pourra également mettre sur un cloud sécurisé ces données. Mais quelle idée merveilleuse ! Nous sentons que le département de sociologie devait être très proche de cette équipe de recherche médicale... Inutile de dire les problèmes de vie privée que cela provoque, notamment connaissant le manque de respect de certains gouvernements outre-Atlantique de ce genre de protections.

 

Une amélioration possible ?

 

Le pire est qu'une étude rapport à l'utilisation du bousin a été réalisée ! Sur 300 personnes sondées, 37 % se sont dits "à peu près confortables" par rapport à l'idée, et 15 % "très confortable" à l'idée de "tout supporter au nom de la santé de précision". Plutôt effrayant ! Paré à entrer dans un futur un peu trop galopant ? Montez dans la BX, et... restez-y bien seuls ! (Source : Naked Security)

 

homme toucher rectal 2La prochaine étape ?

 Nous ne vous voulons aucun mail. Nous procédons à votre identification. Veuillez penchez la tête en avant et inspirer un grand coup.... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news

Ragotron : votez !

Quel composant ou quel groupe de composants changez vous le moins souvent ?
 
Les 20 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !