Il vaut mieux que tard que jamais, parlons-en de la nouvelle N7 Z490 de NZXT, tout d’abord en rappelant qu’on avait déjà découvert la carte en image et à poil fin juin, on savait donc assez bien à quoi s’attendre. NZXT « fait » de la mobale depuis 2018 et la première N7 Z370 ! Il faut dire que le constructeur avait fait mouche à l’époque avec un design en métal inédit, soigné et propre, sans surenchère de loupiottes intégrées (il n’y en a pas) et une armure un tantinet personnalisable. Ensuite, le constructeur avait resservi la même chose en 2019 pour accompagner le chipset Z390.

 

nzxt n7 z490 white

 

Cette année, NZXT s’engage donc aussi avec le dernier chipset haut de gamme Intel, Z490, et accouche d’une N7 Z490 ! Il faut croire que NZXT n’est toujours pas encore fatigué de son design, puisqu’à l’extérieur les différences esthétiques sont quasi nulles. Après tout, pourquoi changer si l’aspect séduit toujours ? De plus, les deux versions — noire ou blanche — de la N7 ne ressemblent à aucune autre carte du marché et ont aussi le mérite de ne pas faire dans le RGB, rare sur ce segment, même si tout le monde ne sera toujours pas convaincu par son armure intégrale, mélangeant métal et plastique. 

 

nzxt n7 z490 [cliquer pour agrandir]

 

Pour le reste, la N7 est toutefois une carte mère Z490 somme toute assez standard et certainement pas la mieux équipée de sa classe - la grande différence, c'est que ce n'est plus de l'ECS comme avant, mais une base de chez ASRock ! On y trouvera évidemment les dernières nouveautés introduites par le chipset Z490, comme le Bluetooth 5.1 et le WiFi 6. Autour du socket, les VRM sont conçues autour d’un système de phase DrMOS 8 + 2, moins qu’avant, mais ce n’est pas forcément la quantité qui compte. Seuls les tests sauront nous dire si la carte sait fournir une alimentation de qualité au reste des composants, y compris en overclocking.

Il faut aussi espérer que NZXT a encore amélioré son attitude vis-à-vis des BIOS, point sur lequel la compagnie est parfois toujours critiquée par les acheteurs, par exemple sur le manque d'options. Notamment, NZXT avait aussi été l’une des rares compagnies à ne pas proposer de BIOS pour le support de Coffee Lake-R sur Z370. Ce qui en inquiétera forcément quelques-uns par rapport à une prochaine potentielle compatibilité avec Rocket Lake-S.

 

Heureusement, NZXT est resté relativement « raisonnable » sur la tarification, à 229,90 € la N7 Z490 se place plus ou moins dans le haut de l’entrée de la gamme — rappelons-nous que la première N7 avait démarré à 330 €, puis 280 € pour le modèle Z370. Bref, encore une fois, NZXT se focalise surtout sur l’esthétique simple et propre, et l’harmonie avec sa collection de boîtiers, plutôt que de chercher à fournir une carte mère très équipée et à la pointe de tout.

 

Pour la connaître en détail : N7 Z490.

 

nzxt n7 z490 dans boitier

La vraie raison d’être de le carte mère : être une avec un boitier Hx00 (et CAM) !

 En voilà un titre qui donne envie de découvrir la dernière mobale de NZXT, hein ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !