Les anciennes cartes mères X399 seront a priori pour la plupart compatibles avec les prochains Threadripper 2000 au prix d'une simple mise à jour du BIOS, avec tout de même quelques restrictions. Vous pensez bien que les constructeurs ne manqueront donc pas de faire tourner la machine afin de renouveler aussi un peu leur catalogue. Après tout, un processeur 32 cœurs ça se fête et puis ça ne s'accouple pas avec n'importe quoi, didiou ! Le marketing respectif de chacun s'en donnera ainsi inévitablement à cœur joie pour nous refourguer des cartes mères encore plus démesurées. Au fond, on s'en doute bien qu'un Threadripper 2990X au TDP de 250W sera autrement plus exigeant qu'un 1950X avec "seulement" 16 cœurs et un TDP de 180W, surtout si l'on espère jouer avec les fréquences, et toutes les mobales X399 actuelles ne seraient d'ailleurs pas suffisamment capables pour gérer ce TDP plus élevé.

 

AORUS X399 XXXXTREEEEME [cliquer pour agrandir]

 

L'AORUS X399 XTREME est donc l'une des premières cartes X399 à avoir bénéficié d'un traitement de faveur pour s'acoquiner du Threadripper 24 et 32 cœurs, en sachant que MSI avait été le premier à détrousser avec sa MEG X399 Creation au Computex. ATX sur le papier, il sera toutefois préférable d'installer l'AORUS dans une boîtier compatible E-ATX du fait de ses dimensions un peu plus importantes par rapport au standard. Plateforme HEDT oblige, la carte prendra son jus non seulement via l'ATX 24 pins classique, mais aussi par deux prises EPS 8 pins côté processeur et une prise PCIe 6 pins (optionnelle) située à proximité des 6 connecteurs SATA 6 Gbps. La partie VRM s'articulera autour d'un système à 10 phases (doublé à 5+5) pour le Vcore du CPU et 5 phases pour le Vcore du SoC. La X399 Xtreme propose également 4 ports PCIe 3.0 x16 (configurables x16/-/ x16/-, x16/-/x8/x8 ou x8/x8/x8/x8), un petit slot x1 pris en sandwich bien seul au milieu de tout ce beau monde et 3 slots M.2 gen 3.0 câblés en x4 chacun.

 

En audio, une puce Realtek ALC1220VB se chargera de faire vibrer vos oreilles avec ses 8 canaux et fonctionnera en tandem avec un DAC ESS Sabre asservi pour ne faire voir au système uniquement la partie Realtek. N'oublions pas ses atouts réseau constitués de 4 éléments : du 10 GbE avec un contrôleur Aquantia, deux ports 1 GbE gérés par de l'Intel i219V, ainsi que du WiFi 802.11ac et Bluetooth 5.0 assurés par une puce Intel 9260 WLAN. Enfin, on dénotera la présence de 10 ports USB 3.1, dont 8 fonctionneront à 5 Gbps, deux à 10 Gbps, l'un de ces deux derniers étant par ailleurs de Type-C. Évidemment, n'oublions surtout pas la forte présence de la licorne ne dérogeant  aucunement aux habitudes du constructeur avec ses produits hauts de gamme presque toujours fortement illuminés !

 

Forcément, une telle débauche de joyeusetés techniques aura un coût : 499,99$ ! Un tarif qui place d'emblée la carte en tête de la gamme X399 du constructeur (pour le moment ?) et en face de la ROG Zenith EXTREME d'ASUS trônant encore sur la totalité de la gamme X399 de première génération du haut de ses 500€. Certes, ça fait cher, mais rien n'est trop bon pour un CPU 32 cœurs estimé à 1500€ de surcroît promettant d’être livré magnifiquement emballé !

 

gigabyte aorus x399 xtreme devant derriere

 Les Threadripper 2 se rapprochent et donc aussi les nouvelles cartes mères X399 pour soutenir efficacement les 32 cœurs du 2990X !  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !