Tout vient à point à qui sait attendre. Intel avait prévu ses cartes fin 2021, avant de changer son site et de virer la moindre date, laissant juste 2022 comme fenêtre possible. Courant de l'année, la firme a lancé ses A380, uniquement en Chine. Les sites qui ont pu se procurer la carte là-bas y sont allés de leur test : pilotes buggés, performances compliquées, pas de support du ReSize BAR, la pilule n'est pas passée auprès de la presse. C'est là qu'intervient le premier mea culpa. Lisa Pearce et ses équipes travaillent depuis le test de Gamers Nexus à résoudre les 43 bugs découverts, un pilote est apparu il y a quelques jours, ça bosse donc dans le bon sens. Second mea culpa, Tom Petersen a admis que ce n'était pas une bonne idée de procéder ainsi sur la diffusion des A380, ce que tout le monde ou presque avait dit.

 

Sans rentrer dans les détails, Petersen a dit que l'absence ReSize BAR serait compensée par la firme, sur des systèmes ne gérant pas cette technologie. Autre point important,  l'arrivée est proche, et uniquement sur le site d'Intel, Petersen n'ayant pas donné la liste de partenaires, mais ils y seraient tous nous promet-on. Seul bémol, tous les pays n'en auront pas. Les quantités également seront faibles, A750 et A770. Le niveau de performance est loin des premières rumeurs qui voyaient la RTX 3070 comme cible, mais la RTX 3060 ou la RX 6600 XT sont visées et c'est pas mal comme niveau de perf, surtout pour un premier jet au final. Les rumeurs, comme nous le disons, n'engagent que ceux qui les distillent.

 

 

Conscient qu'il n'a pas les moyens de se mêler à la lutte en haut avec Alchemist, Intel devrait donc charbonner pour revenir meilleur avec Battlemage. Et donc, comme AMD à son époque Bulldozer, l'absence de segment haut de gamme performant oblige Intel à activer le seul levier sur lequel il a une emprise : les prix. Les séries A devraient être très avantageuses, pour une carte gaming 1080p, elles auront du sens. Les A750 auront 8 Go de VRAM, les A770 devraient en avoir 8 ou 16 selon ce que voudront faire les partenaires. En revanche, on l'a vu sur RTX 3060, en 1080p, les 12 Go sont un peu overkill, les 16 de l'A770 devraient être tranquilles avant d'être saturés.

 

 

Après notre coup de gueule la semaine dernière sur le modus operandi d'Intel et non le niveau de performance des cartes, force est de constater que nos voeux, inaudibles pour la firme, ont été entendus. En étant sincère dans sa démarche et ses explications, la firme se crédibilise aux yeux des clients potentiels, ces derniers voulant de la vraie information et pas des "Yeah" qui sonnent aussi faux que Nico quand il chante sous la douche. Le hardware au détail touche aussi une frange de la population passionnée, donc informée.

 

intel arc logo

Un poil avant ?

Le KIKICÉ, le nouveau jeu des RTX 4090

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : les Saints à l'air

Intel multiplie les interviews, pour le bien d'Arc. Et il fait bien de le faire, on en apprend !

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !