Chez Intel, on ne peut pas dire que le lancement des puces ARC en tant que cartes filles soit une réussite. Alors que le retard s'accumule, et qu'il semble désormais acquis que sa première génération va devoir se palucher RDNA 3, Lovelace, mais aussi RDNA 2 et Ampere, Intel n'est toujours pas en mesure de dire quand on trouvera ses cartes dans le commerce. Il y a pire pourtant !

 

À l'évènement IEM à Dallas, la firme a montré son flagship, posé sur du plexi, et protégé dans une cage du même matériau également, au cas où quelqu'un voudrait voler une carte dont on ne sait même pas si elle marche ni si elle a des pilotes qui seraient efficients dessus même s'ils existent. Car c'est un peu le drame, le géant n'a pas montré cette carte en action, dans un PC, histoire de rassurer les plus fervents clients des bleus, ou ceux qui étaient désireux de faire la nique à AMD et NVIDIA après les 15 mois passés à se faire fister le troufignon pour des cartes à des prix stratosphériques.

 

Bref, c'était une exhibition de carte, on retiendra seulement qu'il faudra une prise 8 pins et une autre 6 pins pour la faire fonctionner, quand on pourra... (Source)

 

intel arc exhibition


Un poil avant ?

L'après Raptor Lake changera de socket

Un peu plus tard ...

Gamotron • Une araignée au plafond

 Ah ben ça alors, les cartes Arc Discrete existeraient ? Minute papillon, on ne s'emballe pas ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !