Après une première diffusion en direct, il y a 20 jours, afin de présenter les nouveautés des rouges côté CPU, voici que Lisa Su réitère sur le domaine des cartes graphiques. Au menu : des RX 6000, avec, en tête de gondole, un Big Navi dont le net raffole sans vraiment avoir eu de quoi se sustenter à l’heure actuelle !

 

Rendez-vous donc pour 17 h sonnantes (et trébuchantes), la PDG devrait avoir de quoi occuper vos longues soirées post-télétravail. Vous arrivez à la bourre ? Pas de panique, le Comptoir vous mitonne au fur et à mesure un compte-rendu détaillé, en attendant les disponibilités officielles.

 

lisa su amd annonce rx 6000 rdna2 gina cdh

 

 

Sinon, YouTube devrait également fonctionner :

 

Si vous n’avez pas dévoré le live, ou que la vidéo vous fatigue, pas de panique, le comptoir vous propose un (presque) bref récapitulatif. Comme attendu, AMD s’immisce dans le haut de gamme, avec trois modèles : les RX 6800, 6800 XT et 6900 XT, avec les caractéristiques suivantes :

 

NomConcurrente côté NVIDIANombre de CUFréquence de Game - boost (MHz)CacheVRAMTBPPrixDispo
RX 6900 XT

RTX 3090

(1499 $)

80 2015 - 2250 128 Mio d'Infinity Cache 16 Gio GDDR6 300 W 999 $ 8 décembre 2020
RX 6800 XT

RTX 3080

(699 $)

72 2015 - 2250 16 Gio GDDR6 300 W 649 $ 18 novembre 2020
RX 6800

RTX 2080 Ti

( ~ RTX 3070)

(499 $)

60 1815 - 2105 16 Gio GDDR6 250 W 579 $

 

Au total, la puce offrira au maximum la bagatelle de 26,8 milliards de transistors, soit plus du double de la 5700 XT (10,3 milliards). Ces nouvelles cartes devraient apporter un gain en matière de performance/watt de 54 % par rapport à RDNA première du nom, chiffre qui atteindrait 65 % pour la RX 6900 XT, notamment grâce à des Compute Units 30 % plus efficientes.

 

apd rdna2 perf per watt slide

Sur ce point, RDNA2 enfonce le clou déjà bien entamé avec RDNA1

 

Des fuites avaient laissé entendre un bus mémoire restreint par rapport aux gammes antérieures : cela se confirme, toute la petit troupe aura droit à ses 16 Gio de VRAM sur un bus 256-bit. Cependant, AMD a insisté sur son Infinity Cache, une mémoire tampon de 128 Mio héritée du L3 de Zen, qui permet a priori de plus que doubler la bande passante disponible tout en réduisant la consommation énergétique totale de la carte — par rapport à un "cache" de GDDR6, soyons clair.

 

RX 6800 / XT & 6900 XT référence : dans ta face [cliquer pour agrandir]

La ref board des RX 6800, 6800 XT et 6900 XT.

 

De plus, AMD a annoncé supporter une nouvelle technologie à la mode : le VRS, c’est-à-dire la possibilité de sélectionner une définition de rendu inférieure à celle native de votre écran sous certaines conditions (horizon, zones peu détaillées, mouvements rapides,...) afin de fournir de meilleures performances, au détriment de la qualité de rendu. Pour ce qui est du Ray Tracing, les choses sont plus ou moins claires : la firme avait précédemment annoncé un support avec des unités hardware dédiées, mais les précisions à ce sujet ont été maigres ; tout juste sait-on que DirectX 12 Ultimate sera de la partie, incluant le Ray Tracing (sans mention de performances), mais aussi les Mesh Shaders et le Sampler Feedback. Rajoutez à cela DirectStorage API, une technologie de Microsoft exposant le SSD à la carte graphique, pour des temps de chargement toujours plus rapides. En outre, les rouges planchent en interne sur un algorithme d’upscaling similaire au DLSS, mais rien n’est encore acquis de ce côté-là pour l’instant.

 

RX 6800 / XT & 6900 XT référence : le culcul et le haut en cadeau [cliquer pour agrandir]

RX 6800 / XT & 6900 XT référence : vue explosée [cliquer pour agrandir]

Toujours la ref board ... pour le plaisir des yeux

 

Parmi les nouvelles fonctionnalités, un Rage Mode semble prometteur, qui est grosso modo l’analogue du PBO pour la carte graphique : un overclocking automatique en fonction des capacités de refroidissement de la carte. De plus, les rouges parlent d’AMD Smart Access Memory permettant une communication facilitée entre le GPU et le CPU, pour des gains en cumulant ces deux options allant jusqu’à 13 %... mais le Smart Access Memory est réservé aux CPU AMD sur des chipsets compatibles - lesquels seront supportés, mystère mystère ? Non, AMD a annoncé les chipsets de la série 500. Hypés ? Nous aussi, il ne reste plus qu’à tester pour voir ce qu’il en sera dans des conditions de tests variées comprenant des titres à la raie tracée !

 

big navi die shot

 

Récapitulatif du keynote :

  • 16 h 40 : Thibaut rappelle qu’on a changé d’heure, le live est donc à 17 h. Vent de panique dans la rédaction, le serveur est-il bien réglé ?
  • 16 h 45 et deux hotfix en prod' plus tard : Oui, tout est bon !

  • 16 h 47 : Test
  • 16 h 47 et deux secondes : Re-test ?
  • NaN h 98 : Test — tu vas marcher, oui ?
  • 16 h 50 : En fait, la configuration initiale était valide, Pascal bénit le saint Backup
  • 16 h 57 : La machine à café semble rescapée du dernier live, l’équipe est fin prête !

  • 17 h 01 : Un petite musique digne de Mirror's Edge pour nous faire patienter, le suspens est à son comble !
  • 17 h 03 : Dubstep et Big Navi : c'est parti !
  • 17 h 04 : Le lancement de Zen 3 a été la vidéo live d'AMD la plus vue de la firme : un succès. Mais ici, il est question de RDNA 2 et de Big Navi !
  • 17 h 06 : RDNA 2 devrait encore apporter 50 % de performances supplémentaires par rapport à RDNA 1.
  • 17 h 07 : 26,8 milliards de transistors en 7 nm, la puce est dans les mains de Lisa !
  • 17 h 08 : Un slide fait mention de "Infinity Cache", confirmant une fuite précédente.
  • 17 h 10 : Ce cache est issu des recherches sur le cache de Ryzen, ce qui devrait plus que doubler la bande passante tout en diminuant l'énergie par rapport à une implémentation.
  • 17 h 11 : les fréquences devraient s'envoler avec + 30 % en moyenne, même si le processus de gravure reste le même.
  • 17 h 12 : RDNA 2 implémente le VRS (Variable Rate Sharing) et le Ray Tracing (DXR) grâce à un partenariat avec Microsoft : NVIDIA va avoir de la concurrence !
  • 17 h 13 : les spécifications de la 6800 XT sont officielles 72 CU et 2250 Mhz de fréquence en boost, 128 Mio de cache, 16 Gio de GDDR6 et un TDP de "seulement" 300 W, pour des performancestrès proches de la RTX 3080.
  • 17 h 14 : Guillaume décerne une mention spéciale pour le Konami code du T-shirt du speaker.
  • 17 h 15 : AMD communique sur un Rage Mode et un One-Click Overclocking, qui devraient offrir des performances décoiffante sur un système au CPU et au GPU rouge.
  • 17 h 16 : séance d'autocongratulation sur Radeon Anti-Lag et Radeon Boost qui, couplés au FreeSync (bah oui, sinon c'est quand même vachement moins efficace), offrent une réduction significative de la latence.
  • 17 h 19 : AMD travaille en interne sur un système de super-résoution (comprendre, un DLSS maison), mais ce ne sera pas pour de suite.
  • 17 h 20 : Interview de développeurs de Far Cry 6, Dirt 5, World of Warcraft et Rift Breaker qui lisent de manière très naturelle un texte priant les magnifiques performances de RDNA 2.
  • 17 h 21 : Annonce de la RX 6800 : dépasse les performances de la 2080 Ti
  • 17 h 23 : RX 6800 : 579 $ pour la petite soeur
  • 17 h 26 : La RX 6900 XT, de la même taille que la 6800 XT, garde un TGP de 300 W et 16 Gio de VRAM, mais passe à 80 CU, avec une amélioration de 65 % du ratio perf/Watt
  • 17 h 29 : 8 décembre, 999 $ pour cette RX 6900 XT
  • 17 h 30 : Pour les deux plus petites, le lancement est prévu pour novembre, le 18. Rappel est fait que les CPU sortiront, eux, le 5 novembre.
  • 17 h 31 : Fin de la conférence : voilà qui fut rapidement expédié !

 Les RX 6000 arrivent, enfin des spécifications pour ce mystérieux Big Navi ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 176 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !