AMD avait lancé deux "technologies" avec ses cartes Navi, Radeon Image Sharpening et Radeon Anti Lag. La première permet d'ajuster la qualité de l'image vers une valeur plus nette, souvent dégradée par l'application d'anti-aliasing temporaux et post-process. La seconde permet d'optimiser ni plus ni moins que le temps d'affichage des images en optimisant les temps de réponse des périphériques pendant une partie. Chez Nvidia le filtre sharpen existait dans le Geforce Experience via Freestyle mais limité à quelques jeux. Désormais, grâce à ou à cause de, le caméléon l'a étendu à 350 jeux avec un nouveau filtre plus précis. Quant à la réduction du lag, Nvidia l'avait déjà dans les options sous le nom de "trames prérendues maximum", avant de le renommer simplement en Low Latency Mode. Ils sont identiques y compris dans les mécanismes et les résultats.

 

Techspot a fait un article où il compare les visuels du RIS avec le Freestyle Sharpen, où il compare les performances en jeu avec le DLSS qui ajoute dans l'ensemble du blur même si sur Control c'est bien mieux. Au final c'est une conclusion sans appel pour notre confrère, la qualité visuelle associée aux performances enterrent le DLSS. A voir si la chose est aussi efficace lorsque le RayTracing est actif. Toutefois, sur le jeu Control, le DLSS s'active avec le filtre Sharpen, Affiner sur le GFE gaulois, nous mettrons à jour notre article dans les jours qui viennent.

 

amd nvidia ruby

 

 Nvidia a introduit un filtre pour plus de 350 jeux sharp, mais qu'affiche-t-il et surtout quel est son coût en termes de performances ? 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !