C'est lors de la confection d'un guide sur l'overclocking et sur le flash BIOS de la RX 460 que le clockeur Der8auer a pu débloquer les SP cachés de la puce Polaris 11. Ne nous demandez pas ce qu'il a tripoté pour obtenir ou éditer ces BIOS, toujours est-il que la petite RX 460 est passée de 896SP à 1024, passant par la même occasion de 56 TMU à 64, les ROP restant à 16. Comme il le rappelle justement, ce flash BIOS peut entrainer des dysfonctionnements pour une puce qui a été calibrée à 896SP pas par hasard. Par la suite il a réalisé quelques tests, deux plus précisément qui sont 3DMark Firestrike GT1, et The Witcher 3. Le gain moyen se situe autour des 10%, ce qui est bon à prendre, quel que soit le GPU.

 

Pour l'instant, on ne trouve que deux cartes qui passent la manipulation, avec des BIOS précis nominatifs, ce sont les Asus RX 460 Strix O4G, et les Sapphire RX 460 Nitro 4G. Le clockeur indique poursuivre ses tests sur d'autres modèles, ce qui implique qu'il y en aura d'autres qui réussiront. Voilà qui pourrait apporter de la valeur ajoutée à ces deux cartes dotées de 4 gigots pièce, et en faire un choix intéressant comme à l'époque de la Hercules AIW 9800 qui passait en Pro.

 

asus rx460 strix t [cliquer pour agrandir]

 


Un poil avant ?

Le projet Cobalt de Microsoft et Qualcomm fait tourner Photoshop sur un ARM64 (MàJ)

Un peu plus tard ...

AMD Zen Naples 16 coeurs : c’est gros en fait !

 Il semblerait que deux bios permettent à deux RX 460 d'être complètement débloquées, de 896 à 1024 SP 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 12 ragots
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués