Comme vous l'avez vu ce matin, Futuremark a ajouté la compatibilité DirectX 12 à son 3DMark sous Windows 10. Pour ceux qui découvrent DirectX 12, la nouvelle API de Microsoft suit le chemin ouvert par Mantle d'AMD en permettant une meilleure exploitation des ressources de notre matériel et en améliorant les interactions entre CPU et GPU.

 

Pour rappel, le benchmark permet de voir l'efficacité de l'API à faire circuler des informations du CPU vers le GPU pour afficher un tas d'cubes une forme à l'écran. Un tel outil a donné des idées à certains et nos confrères de chez PCWorld et PCPerspective se sont amusés à comparer différentes cartes. Chez PCWorld, c'est un i7-4770R qui a servi de base (avec son iGP Iris Pro) et il était accompagné d'une R9 290X et d'une GTX Titan X. Chez PCPerspective, ils ont utilisé un i7-5960X accompagné d'une GTX 960, d'une GTX 980, d'une R9 285 et d'une R9 290X, pour le coup, ils ont aussi testé un APU A10-7850K. Comme on l'attendait, le gain est là et les chiffres conséquents. Après, cela reste du test synthétique et ça n'est clairement pas représentatif du gain que l'on pourra attendre en jeu, mais ça a le mérite de montrer que les développeurs vont pouvoir bien mieux exploiter notre matériel et que certains ensembles CPU/GPU verront leur espérance de vie s'allonger d'autant.

 

3DMark  

 

Le test chez PCWorld

Et celui de PCPerspective


Un poil avant ?

Nouveau Zenbook Pro chez Asus, l'UX501

Un peu plus tard ...

YouTube s'essaie au streaming UHD à 60 images par seconde

Les 24 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !