La vraie quantité de GPU réellement absorbée par les mineurs de cryptos monnaies restera probablement toujours un mystère, il faut dire que les fabricants n'ont jamais été particulièrement volubiles à ce sujet. Peut-être préfèrent-ils ne pas savoir, peut-être est-il difficile de définir ce à quoi serviront vraiment les GPU qu'ils livrent par palette, aller savoir. Mais ce n'est certainement pas ça qui a empêché certains d'y aller de leurs propres calculs au doigt mouillé, c'est le cas des analystes de BitPro Consulting (une obscure petite entreprise spécialisée dans la cryptomonnaie et aussi le rachat/la revente de matériel de minage). Selon eux, sans que l'on connaisse naturellement le détail de leur calcul, les mineurs d'Ethereum auraient à eux seuls acheté pas moins de 15 milliards de dollars de GPU entre le dernier trimestre de 2020 jusqu'à premier de 2022 - un montant qui ne prend évidemment pas en compte tout le reste du matériel requis pour compléter l'installation, de l'alimentation au CPU, en passant par le transformateur ! Il est évident que le minage a été un marché juteux aussi pour d'autres, pas uniquement les vendeurs de GPU.

 

D'un autre côté, JPR a calculé que la vente de GPU avait généré un revenu de 51,8 milliards en 2021 pour un total de 49,021 millions de GPU vendus sur cette période et un prix moyen de vente de 1056 $ par unité (soit 2 x le prix moyen d'une carte graphique au troisième trimestre de 2019). C'est avec ces données que Tom's a estimé à la louche que les mineurs d'Ethereum auraient absorbé pas moins de 14,2 millions de GPU de Q4 2020 à Q1 2022. Un chiffre bien évidemment tout à fait approximatif. Celui-ci ne prendrait donc pas en compte les cartes spécialement conçues pour le minage (comme les CMP, que JPR ne comptabilise pas) ou encore le fait que des mineurs s'étaient aussi tournés vers des GPU de laptops pour leur activité. Il est également difficile de quantifier le nombre de GPU ayant été utilisé à la fois pour jouer et pour miner. Il n'en reste pas moins que ces 14,2 millions représenteraient déjà une bonne portion des 73,55 millions de cartes graphiques desktop qui avaient été livrées sur cette même période. En pratique, il y a fort à parier que le chiffre fut bien plus important. 

 

ferme de minage

 

Certains ont souvent essayé de minimiser, voire de rejeter l'impact du minage sur la demande de GPU et l'explosion des prix. Pourtant, la relation est assez flagrante, bien qu'il y ait sans aucun doute eu bon nombre d'autres facteurs aggravants (comme les scalpers ou des revendeurs trop gourmands). Les prix des GPU ont commencé à grimper simultanément à la hausse du cours de l'Ethereum vers la fin de 2020, où beaucoup se sont jeter sur l'occasion pour gagner de l'argent facile. Manque de pot, la demande fut forte simultanément aussi du côté des joueurs, mais là où un joueur n'achète généralement qu'une carte, au pire deux, un investisseur un mineur amateur pouvait facilement en prendre une dizaine, au bas mot. Ne parlons même pas des mineurs "pros"... Forcément, ça en laissait moins pour les autres et ce rapport avait ensuite fort certainement beaucoup contribuer à douiller l'équilibre de l'offre et de la demande, alors que la situation était déjà relativement tendue suivant le début de la pandémie. Pour sûr, ceux qui s'étaient lancés assez tôt dans l'aventure ont certainement réussi à rentabiliser leur investissement de départ depuis (parfois de plusieurs dizaines de milliers de dollars/euros), pour les autres arrivés un peu tardivement en 2021, cela s'annonce un peu plus compliqué, comme nous le raconte Bloomberg.

 

Maintenant, avec toutes les autres cryptos, l'Ethereum s'est cassé la figure et comme par hasard, les prix des GPU aussi, tient donc. Est-ce la fin des cryptomonnaies ? Ce n'est certainement pas l'objet de ce billet, certains diront « oui », d'autres diront « non » comme à chaque crash. Est-ce la fin des haricots pour les mineurs ? Pour une portion d'entre eux, oui, très probablement, d'autant plus que l'opération « The Merge » devrait enfin avoir lieu bientôt pour l'Ethereum, peut-être cet été, peut-être pas. Mais tous ne lâcheront pas l'affaire et certains comptent bien continuer jusqu'au bout. D'autres songent même à contribuer leur hardware à d'autres activités nécessiteuses en puissance de calcul, bien que ce sera moins profitable que le minage. Ironiquement, la baisse des prix des GPU depuis le début de 2022 a aussi encouragé une certaine frange de mineurs d'Ethereum à agrandir leurs opérations et à acheter davantage de GPU dans l'espoir de profiter jusqu'à la fin de la profitabilité toujours supérieure de l'Ethereum par rapport aux alternatives... (Source : Bloomberg, Tom's)

 

 Quelques exemples des résultats de la recherche "gpu mining farm" sur Youtube... 

 

 


Un poil avant ?

Une relève pour l'UNI FAN chez Lian Li : le SL INFINITY !

Un peu plus tard ...

Comptoiroscope • HITMAN III sous Ray Tracing

Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !