AMD et ATI (qui existe toujours au Canada depuis l'acquisition de 2006, oui, oui) ont déposé le mois dernier une plainte auprès de l'United States International Trade Commission (USITC, ou encore Commission du Commerce International des Etas-Unis en bon français approuvé par le gouvernement et/ou l'Académie Française) à l'encontre du taiwanais Realtek et du chinois TCL (et ses filiales) les accusant de violer 5 brevets couvrant tous diverses technologies liées aux cartes graphiques et d'enfreindre la section 337 du Tariff Act de 1930. AMD et ATI cherchent à obtenir l'exclusion et l'arrêt de la commercialisation des produits des deux fabricants enfreignant leurs brevets et étant actuellement tous importés aux USA pour vente.

Les brevets concernés sont les 7742053, 8760454 et 11184628 détenus par ATI, et 8468547 et 8854381 du portfolio d'AMD. Les trois premiers couvrent des techniques de décompression de texture, une architecture de traitement graphique avec un shader unifié et un système de traitement graphique multithreadé. Ceux d'AMD couvrent un procédé et un système de synchronisation des données et des évènements de front d'onde, et une unité de traitement permettant la répartition asynchrone des tâches. 

 

La plainte du duo va mener à une enquête de l'USITC qui démarrera le 1 juillet et une date cible pour la fin de l'enquête sera donnée d'ici 45 jours. À voir quelles seront les conséquences pour les deux entreprises. Ce n'est certainement pas la première fois qu'AMD et ATI se prennent le chou avec d'autres entreprises pour de l'infraction de brevets. Cela rappellera notamment beaucoup l'affaire de 2017 ayant opposé AMD/ATI à LG, Vizio, MediaTek et Sigma Designs auprès de l'USITC. La plupart des accusés auront fini par régler leur affaire directement avec un AMD victorieux, des téléviseurs de Vizio furent également interdits de vente aux USA. Par la suite, AMD s'en était également à nouveau pris à MediaTek pour les mêmes raisons, ce qui n'a toutefois pas empêché les deux entreprises de collaborer depuis. La justice est une chose, le commerce en est une autre, enfin presque !

 

amd ati rage mode logo


Un poil avant ?

Personne n'est d'accord sur le LGA post LGA1700 !

Un peu plus tard ...

20 millions de PS5 plus tard, où en est réellement Sony avec sa console ?

 AMD et ATI de retour en justice pour défendre leurs biens ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !