Màj 17/04 : Quelques précisions. Il convient de distinguer clairement Wi-Fi 6 et Wi-Fi Certified 6. La première appellation, dont l'usage est ouvert à tous, est strictement générationnelle et se traduit aussi par IEEE 802.11ax, et son logo se destine à tout produit compatible avec la dernière norme IEEE. Par contre, l'obtention du label Wi-Fi Certified 6 nécessite d'être un membre de la Wi-Fi Alliance et de se soumettre au fameux programme de certification. On rappelle que l’appellation Wi-Fi 6 (et Wi-Fi 5 et Wi-Fi 4) a été introduite dans le but de simplifier les choses pour le consommateur (lambda), sauf que ce dernier doit maintenant aussi garder à l'esprit qu'un produit Wi-Fi 6 - fut-il un routeur - ne sera pas forcément Wi-Fi Certified 6, et ne comptez pas (comme d'habitude, en fait) sur le marketing pour aider à faire la différence entre les deux.

Accessoirement, on nous a confirmé que les routeurs D-Link ci-dessous sont bien compatibles WPA3 (la fiche technique ne le sous-entend que vaguement) et qu'ils recevront prochainement leur badge Wi-Fi Certified 6. Vous remarquerez qu'aucun des deux ne vante de canaux 160 Hz, ce qui confirmerait le fait que les nouvelles fonctionnalités (MU-MIMO, 160 Hz, OFMDA, Beamforming, TWT et 1024-QAM) introduites avec le Wi-Fi 6 ne sont pas (toutes ?) indispensables à l'obtention de la certification Wi-Fi Certified 6, sauf le WPA3 obligatoire. Ainsi, tous les routeurs tagués Wi-Fi Certified 6 ne seront pas certifiés égaux. Facile, non ?

 

On entend vraiment beaucoup parler de Wi-Fi 6 en ce moment, cette nouvelle norme qui doit permettre au sans fil de passer à un niveau supérieur avec une charte toute fraîche imposée par la Wi-Fi Alliance, qui est donc aussi chargé de délivrer les certifications aux produits qui les méritent. Ainsi, lorsque l’on pense à un organisme de certification aussi important que celui-ci, on se dit naïvement que les normes sont respectées et que nous n’avons rien à craindre en tant que consommateur. Eh bien, figurez-vous que ce ne serait pas toujours le cas (oh, la surprise) ! Nous avons appris via Reddit que plusieurs équipements ne répondraient pas aux exigences de la charte Wi-Fi 6, tout en étant homologués comme tel. Difficile à croire, et pourtant…

 

Pour rappel, cette nouvelle version du Wi-Fi apporte une meilleure stabilité de connexion dans les environnements difficiles, même avec de nombreux appareils connectés. Cette nouvelle prouesse est possible grâce au support des normes de multiplexage comme l’OFDMA et le MU-MIMO. On trouve aussi le support des canaux en 160 MHz et du TWT (Target Wake Time), qui apporte une grosse optimisation énergétique pour les objets connectés en modifiant les horaires d’utilisation des canaux. Sont également présents, une modulation 1024 — QAM, ainsi qu’un filtrage spatial optimisé, qui permettent tous deux une augmentation significative du débit. Note finale, pour être certifié Wi-Fi 6, il est absolument impératif que le matériel soit équipé du dernier standard de sécurité WPA3, sans quoi la certification ne peut être délivrée. Mais ça, c’est la théorie !

 

logo wifi6 more or less cdh

 

Pourtant, des routeurs de plusieurs marques ont été soulignés comme ne respectant pas les normes établies. En l’occurrence, on trouve Linksys avec son MX5 Velop AX Whole Home Wifi 6, qui n’affiche pas le 160 MHz sur sa fiche technique et ne correspond ainsi pas à ce qui est mentionné sur le site de la Wi-Fi Alliance. CISCO aussi est embarqué dans cette tambouille, avec son Meraki MR56, mais il y en a certainement d’autres encore. En fait, il faut bien distinguer que le site de la Wi-Fi Alliance mentionne le 160 MHz et les normes de multiplexage comme des fonctionnalités « disponibles », contrairement au WPA3 qui est qualifié de « requis », pas sûr donc que les premières soient en fin de compte bien essentielles à la certification Wi-Fi 6 !

Par contre, cela laisse tout de même sous-entendre que les routeurs Wi-Fi 6 peuvent ne pas être égaux sur le plan des caractéristiques sans fil, tandis qu’ils afficheront un même label de qualité. Pire encore, nous vous avions présenté la semaine dernière deux routeurs D-Link mentionnés comme étant Wi-Fi 6. Mais si l’on en croit leur fiche technique respective ou le site de la Wi-Fi Alliance, aucun des deux ne semble (encore) supporter le WPA3. Certes, la validation est probablement en cours, mais cela représente en principe tout de même une violation du programme Wi-Fi 6 du consortium… Est-ce un simple oubli innocent ou bien quelque chose prêtant plus à polémique ?

 

asus rt ax88u

 ASUS RT-AX88U, l'un des rares bons élèves ?

 

Dans tous les cas, il faudrait donc impérativement bien vérifier la fiche technique avant de passer à l’achat. Peut-être que ce certificat Wi-Fi 6 n’est qu’un argument marketing un peu bancal ? Ou bien l’organisme le délivrant s’est-il relâché après quelques versements plantureux, ou était simplement un peu trop pressé face à des partenaires également impatients ? En pratique, cela pose un réel problème du respect des consommateurs et peut faire douter de la légitimité de la Wi-Fi Alliance, ou du moins de la qualité de son travail.

De plus, le Wi-Fi 6E, qui se présente comme une évolution mineure de la version 6, arrive à grands pas avec le support de la bande 6 GHz. Il faudra bien sûr que la FFC autorise son utilisation, ce qui devrait se faire assez rapidement. Mais vu le déroulement, il n’y a décidément aucune raison — autre qu’un besoin vraiment pressant — de se précipiter déjà vers l’achat d’un routeur Wi-Fi 6 classique, d’autant plus que le Wi-Fi 6E nécessitera en plus du nouveau matériel pour les points d’accès. Comme souvent, il fait rarement bon de se jeter day-one sur les nouveautés…

 

Si vous êtes tout de même motivés, ou avez réellement besoin d’un équipement neuf, faites donc bien attention si c’est du Wi-Fi 6 que vous recherchez en particulier. Toutes les marques ne seraient pas concernées, il est possible de trouver un modèle adéquat et se conformant potentiellement à la nouvelle norme dans toute sa splendeur, mais la tâche est malheureusement plus fastidieuse qu’avant…

 

Pour lire les specs du Wi-Fi 6, rendez-vous chez wifi.org

 Délivrer des certifications Wi-Fi 6 serait plus simple que ce que l'on pensait, simple manque de rigueur ou vraie magouille ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 6 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !