Le développement de l'électronique photonique n'est pas une grande nouveauté en soi, mais son apparition comme procédé exploitable dans les puces informatiques est plus récente elle. Il faut dire que le procédé est intéressant, car il permet d'obtenir de plus gros débits de données à travers les fibres optiques tout en réduisant le besoin en correction d'erreur et l'utilisation de buffers pour garantir un signal correct le long de la chaîne. Un procédé qui est développé et amélioré depuis 2012 au sein de l'entreprise canadienne de Ranovus, qui s’apprête à sortir ses premiers systèmes exploitables par l'informatique moderne : les Odin 8 et Odin 32.

 

ranovus odin32 cpo wikichip

 

Les puces Odin 8 sont des modules permettant la conversion et la gestion de signaux lumineux directement par voie électronique, permettant de réaliser des switchs Ethernet à très grande vitesse, nous parlons ici de 800 Gbps sur 8 canaux de 100 Gbps chacun, le tout en utilisant la modulation PAM 4 100, le module devant apparaître sur le marché professionnel pour début 2021. Si le premier objectif est de l'utiliser pour répartir des connexions réseau, il est bon de savoir que la puce est compatible avec le protocole PCie en version 5 et 6, ce qui signifie qu'il sera possible de convertir en version lumineuse les branchements PCIe, probablement de quoi pallier les soucis de pertes sur les cartes mères du futur. La technologie peut être très intéressante, surtout que l'entreprise annonce que la latence de conversion est très faible.

 

Le module Odin 32 est quelque peu différent, car il s'agit d'un assemblage de 16 puces Odin 8 afin d'obtenir un débit global plus grand, le tout géré par une puce centrale. Les différences sont faibles, mais on peut noter que le laser est séparé cette fois, ce qui permet d'améliorer la connexion lumineuse. IBM serait déjà intéressé par un tel système, il y a fort à parier que dans le cas de son utilisation avec des FPGA rapides, celui-ci permettait de garantir des débits plus poussés, le maximum atteint pour le moment par le module Odin 32 étant de 51,2 Tbps. (source : Wikichip)

 

ranovus odin 8 block 800g module wikichip

 

 Ce n'est pas la première puce photonique de l'entreprise canadienne, mais cette fois celle-ci est exploitable par plus de machines... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 3 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !