C'est le chef de la branche TV chez Samsung qui l'a dit au nanard Korea Herald ! Kim Hyun-Seok a affirmé que la demande quasiment insignifiante et que les tout petits progrès réalisés sur les dalles montraient que l'OLED pour la TV ne serait pas la direction choisie par son groupe pour les années à venir. Pour mémoire, sur le peu de modèles vendus dès 2013, Samsung a glané la grosse majorité du marché, mais les coûts exorbitants ont obligé le coréen à arrêter d'en vendre dès 2014. La question de savoir si un géant comme Samsung peut influencer l'avenir de la technologie, la réponse est évidemment positive.

 

Car de la TV au PC, il n'y a qu'un pas. Et par conséquent, si celui qui a les plus grosses cuisses solides du marché rend le tablier sur l'OLED TV, alors il le rendra également pour les moniteurs PC. Si Samsung dit que ça coûte un bras et que ça ne peut pas percer tant que les progrès ne seront pas plus importants, alors l'OLED dormira encore longtemps chez Samsung. Cela implique que le rétro-éclairage LED a encore de beaux jours devant lui, et il faut avouer que ces dernières années, on a vu apparaître une grande diversité de dalles pour tous les usages, ainsi que divers formats et fréquences de rafraîchissement. Et cette richesse est manifestement rentable, en plus de suffire à bien des égards à 90% de la planète sans remettre en cause l'excellence de l'image OLED par rapport au rétro-éclairage LED qui n'a rien à voir techniquement. Dans cette optique, on peut s'attendre à des améliorations dans les domaines déjà entamés des écrans LED, mais d'ici à ce que l'OLED perce, il faudra attendre encore, mais pas tant que ça ! Explications.

 

Car de mémoire de geek, on parle de l'OLED depuis plus d'une décennie, et il ne s'est jamais rien passé de concluant depuis, tant et si bien qu'on se disait qu'il y avait couille dans le potage. Samsung le confirme avec ses mots, mais n'évoque que sa situation. En 10 ans l'OLED n'a pas envahi notre quotidien ni remplacé nos TV. Néanmoins, Samsung qui s'est fait souffler les brevets OLED par LG lors de la chute de l'inventeur de l'OLED, se retrouve avec une variante technologique OLED qui n'a pas du tout la qualité de durabilité du brevet Kodak. Par conséquent, on comprend que cela coûterait un bras à Samsung pour être concurrentiel sur l'OLED, ce qui laisse la porte ouverte à LG qui devrait se déployer massivement en 2017 après avoir investi une grosse somme récemment pour promouvoir ses téléviseurs. On comprend donc pourquoi Samsung ne voit pas d'avenir aux TV OLED, il est piégé !

 

femme tres laide

OOOOOhhhh Laide ! Jamais si c'est pour en arriver là !


Un poil avant ?

Ca brille chez ADATA avec les kits DDR4 XPG Dazzle

Un peu plus tard ...

Les Radeon Crimson 16.5.1 Beta sont là

 Samsungn leader du marché de la TV OLED, annonce qu'il ne voit pas l'avenir de la TV avec cette technologie 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 67 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !