L'année dernière à peu près à la même date, Mozilla ne renouvelait pas (intégralement) son contrat qui la liait à Google et à son programme de publicité AdSense. Un choix osé qui aurait pu mettre à mal ses finances, surtout lorsqu'on jette un oeil au rapport 2013/2014 qui vient d'être publié (attention, c'est un PDF direct) avec des revenus qui venaient majoritairement du géant de la recherche.

 

Et pourtant, dans une interview avec Cnet, Jim Cook, CFO chez Mozilla, s'est montré optimiste pour l'exercice 2015 grâce à cette nouvelle politique qui les a libéré. Le contrat avec Google était plus que restrictif, interdisant d'autres partenariats et jouant à fond la carte du pistage des utilisateurs. Une fois cette épine levée de leur pied, ils ont pu démarcher localement (à l'échelle des pays) d'autres partenaires plus à même de répondre aux besoins des usagers, et ce à leurs propres conditions. Résultat des courses, les finances vont bien (et elles allaient d'ailleurs bien en 2014 puisqu'elles étaient à la hausse par rapport à 2013) et se séparer de Google n'est pas aussi infaisable que certains le pensaient (même si Google reste encore le moteur de recherche par défaut de Firefox pour de nombreux pays en Europe).

 

mozilla logo


Un poil avant ?

AMD et Nvidia se prépareraient-il à une baisse de prix de leurs cartes ?

Un peu plus tard ...

Raspberry Pi Zero, encore plus petit et seulement à $5

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 13 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !