• Vue sur le kit

Après le kit de pré-série, Corsair nous a cette fois procurés l'Hydro Series H50 en version définitive. Exit donc la boîte cartonnée blanchâtre, elle reprend cette fois le visuel du kit imprimé sur le carton donnant à l'ensemble un aspect très agréable. En ouvrant cette dernière, pas de changements, on retrouve le kit pratiquement prêt à l'emploi, avec les différents éléments soigneusement rangés dans les logements prévus à cet effet dans la boîte.

 

Corsair Hydro Series h50 boite [cliquer pour agrandir] Corsair Hydro Series h50 contenu [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Une fois tout ce beau monde extrait de l'emballage, on retrouve les fixations pour socket 775 et 1366 et AM2/3 (dommage pour le 1156 puisqu'Intel a volontairement différencié l'entraxe de celui-ci des 775 et 1366) ainsi qu'un ventilateur de 12 cm. Est présent bien sûr le kit en lui même à savoir un radiateur 120mm relié par le biais de 2 petits tuyaux (diamètre approximativement 6/8 mm) gainés "façon ressort" (afin d'éviter un pincement de ces derniers lors des courbures) à l'ensemble pompe + waterblock intégré. On retrouve enfin 4 vis permettant la fixation du ventilateur sur le radiateur et un prolongateur 3 points pour la pompe si le besoin s'en fait sentir, cet accessoire n'était pas présent sur notre premier kit et nous avions d'ailleurs déploré son absence vu la faible longueur du câble d'origine. Vous l'aurez compris, pas question d'effectuer soi même le circuit, le remplissage de liquide est déjà réalisé et la longueur des tuyaux (27cm) définie à l'avance, il faudra donc s'en contenter ou alors changer ces derniers, mais on perd alors la simplicité du kit prémonté, autant choisir directement ses propres éléments dans ce cas.

 

Corsair hydro series H50 [cliquer pour agrandir]bundle kit hydro series H50 [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Attardons nous à présent un peu plus sur le radiateur et le ventilateur. Ce dernier de diamètre 120 mm comporte 7 pâles et est donné pour une vitesse de rotation de 1700 tr/mn en 12v. Il est relativement discret en 7v et à pleine vitesse même s'il se fait entendre cela reste dans le domaine du supportable. Enfin, son connecteur d'alimentation est du type PWM à 4 pins ce qui est appréciable pour un pilotage fin en fonction de la température du CPU. On regrette toutefois la longueur du câble (gainé) trop juste pour certaines cartes mères en fonction du placement du connecteur Fan CPU...

 

Côté radiateur, d'une épaisseur relativement faible (environ 2cm au niveau des ailettes), il est traversé dans sa longueur par 11 canaux dans lesquels le liquide de refroidissement circulera. L'espace inter-canaux est occupé par des ailettes qui augmentent significativement la surface d'échange avec l'air traversant le radiateur. La finition est tout ce qu'il y a de plus correct, Corsair ayant opté pour une couleur noire assortie au ventilateur et à son logo. Côté poids sur la balance, il accuse 300g liquide inclus ce qui laisse à penser que les ailettes sont composées d'aluminium et non de cuivre.

 

Corsair Hydro Series h50 Ventilateur [cliquer pour agrandir] Corsair Hydro Series h50 Radiateur [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

L'ensemble pompe + waterblock se trouve donc à la seconde extrémité des tuyaux (27cm) et adopte la forme d'un cylindre noir et cranté. Ce dernier point est en rapport direct avec le système de fixation comme nous le verrons plus bas. La pompe sans être inaudible sait se montrer très discrète ce qui est un bon point, on notera toutefois sur nos 2 modèles une purge imparfaite ce qui entraine parfois des bruits d'écoulement dus à des bulles d'air passant dans la pompe... Rien de dramatique non plus, rassurez-vous ! La partie inférieure est composée de cuivre recouvert d'origine d'une pâte thermique argentée de bonne qualité (nous avons obtenu grosso modo les mêmes températures avec cette dernière ou de l'Artic Silver 5) pour assurer un contact optimum avec le CPU.

 

Après démontage et nettoyage, on peut jeter un coup d'oeil plus précis sur la qualité de cette surface de contact. On est loin d'une finition polie type miroir, les 2 kits étaient d'ailleurs logés à la même enseigne à ce niveau, nous verrons lors des résultats ce qu'il en est côté performance. Le poids de l'ensemble pompe + waterblock se limite à 250g, on est loin des ventirads dont certains approchent voire dépassent le kilogramme.

 

Corsair Hydro Series h50 pad thermique [cliquer pour agrandir]  [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Le montage du kit se déroule en 2 temps, premièrement la fixation du radiateur au boîtier/ventilateur : tel que le kit est conçu le ventilateur est fixé classiquement au niveau de l'orifice d'extraction à l'arrière des boitiers ATX, les 4 vis livrées traversent ce dernier et se verrouillent dans les filetages prévus à cet effet sur le radiateur accolé au ventilateur à l'intérieur du boîtier. Petit problème, nous avons constaté (et Corsair le préconise) lors de nos essais que le montage le plus performant avec un seul ventilateur est celui qui permet au ventilateur de souffler l'air frais venant de l'extérieur à travers les ailettes et non d'aspirer (gain de 6 à 7°c en charge lourde !!) l'air intérieur du boîtier au travers du radiateur. Il faudra donc inverser le sens de circulation de l'air dans tout le boîtier ou trouver un emplacement plus adapté (au niveau d'un ventilateur introduisant l'air extérieur dans le boitier) en tenant compte bien sûr de la longueur limitée des tuyaux pour atteindre le socket....

 

Second temps du montage, la fixation du waterblock. Pour cela, il faut tout d'abord glisser la contre-plaque adaptée au dos de la carte mère et ensuite visser sur cette dernière le berceau de fixation adéquat. Pas question de bloquer tout de suite, il est juste nécessaire de faire prendre le pas de vis en laissant ainsi de l'amplitude en hauteur pour le berceau. On fait alors pénétrer le waterblock au travers du berceau en alignant les crantures et échancrures respectives.

 

Corsair Hydro Series h50 fixation [cliquer pour agrandir]Corsair Hydro Series h50 mise en place waterblock [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

On effectue ensuite une très légère rotation pour emprisonner le waterblock au sein du berceau et on verrouille le tout en comprimant les 4 ressorts avec les vis prévues à cet effet. Reste alors à raccorder le connecteur 3 pins (alimentant la pompe intégrée) à la carte mère et le tour est joué en s'aidant si besoin est du prolongateur fourni.

 

Corsair Hydro Series h50 montage terminé [cliquer pour agrandir] Corsair Hydro Series h50 waterblock bloqué  [cliquer pour agrandir]

Cliquez pour agrandir

 

Voilà c'est tout pour la description du kit Hydro Series H50, découvrons page suivante le protocole de test.



Les 74 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !