• nuisances sonores

 

Les nuisances sonores, voilà un sujet intéressant. Comme nous l'évoquons lors de la présentation, les deux modèles intègrent un mode 0 dB qui n'enclenche la soufflerie qu'au-delà de 21% sur votre courbe PWM. Il suffit de bien la calibrer pour profiter d'un système silencieux lorsque le CPU est peu sollicité.

 

Par contre, quand nous appliquons notre régulation, nous nous heurtons à deux modèles assez désagréables. À pleine vitesse, les nuisances mesurées sur l'IceSLEET X7 Dual sont telles, que la courbe dépasse le graphique (d'un cheveu). Nous avons relevé 60,2 dB à 100%. Nous resterons au-delà des 44 dB jugés acceptables jusqu'au seuil des 50% de capacité (47 dB ici). Il faudra passer sous ce seuil pour profiter d'un ventirad plus docile, mais tout de même audible. À 25 % nous restons au-dessus des 35 dB.

 

L'IceSLEET X6 subit le même traitement. Bien placé au démarrage puisque n'émettant aucun bruit, il vous le fera payer à pleine vitesse. Nous avons relevé plus de 58 dB à 100% de ses capacités. Là encore il faudra passer sous les 50% pour enfin obtenir quelque chose de supportable. Au ralenti, ce modèle est beaucoup plus discret puisqu'il ne dépasse pas les 35 dB.

 

• et donc ?

comptoir 3stars icesleet x7Iceberg Thermal se démarque du reste de ses concurrents par un design assez atypique. La marque laisse une empreinte bien visible et son design à la manière d'un glaçon taillé pourrait faire l'unanimité s'il n'était pas bleu turquoise. Difficile alors de faire matcher l'ensemble de nos composants avec ce coloris. Si vous aimez le bleu turquoise, optez pour des composants à dominante blanche et en plus vous resterez dans le thème. Il vous faudra également de la place, car en plus de l'habillage massif, la marque a voulu offrir une bonne compatibilité mémoire, ce qui a pour conséquence de gonfler les modèles, qui se prennent pour des boeufs.

 

Concernant la qualité de fabrication, nos deux références ne font presque aucun faux pas. La conception est soignée, l'assemblage de qualité, même s'il sera un peu plus délicat de réassembler correctement le carénage de l'IceSLEET X7 Dual lorsque vous l'aurez démonté. Serrez bien les plaques latérales et tout sera s'ajustera convenablement. L'équipement fourni se compose principalement du nécessaire pour le montage. Vous trouverez aussi dans le bundle un tube de pâte thermique FUZEIce pour deux applications. L'emballage est à évoquer lui aussi, puisque c'est assez qualitatif. Nous avons un carton brut dont le scellé reprend logo et référence du produit. À l'arrière se trouvent les informations et spécifications du ventirad, tandis qu'à l'intérieur, le dissipateur est emballé dans un petit papier et protégé par une seconde couche de carton.

 

Les performances du IceSLEET X7 Dual sont correctes pour un modèle de 120 mm. Il se frotte aux 140 mm les plus performants sans mal, mais restera à l'écart des grands ventirads doubles tours. L'IceSLEET X6 quant à lui reste dans la moyenne de ce que proposera la concurrence. Il aura pour lui cette finition haut de gamme et son look particulier. Malheureusement, le tableau est entaché par des nuisances sonores bien trop élevées lorsque vous solliciterez lourdement votre machine. Iceberg Thermal propose bien entendu son mode 0 dB, mais les résultats seront les mêmes dès que le processeur sera en charge. Les deux références testées sont rapidement audibles et vous devrez compter sur votre boîtier pour en atténuer le bruit.

 

comptoir 2stars icesleet x6Enfin, concernant la tarification, nous n'avons pas les prix en euros pour ces produits. La marque nous indique que l'IceSLEET X6 est vendu $65 et la version double tour à $95 outre-Atlantique. Cela paraît convenable au regard de la qualité de l'ensemble, mais l'on trouve pour le même prix des modèles aux performances un cran au-dessus.

 

Au terme de cette entrevue, nous accorderons 3 étoiles à l'Iceberg Thermal X7 Dual, qui pour le format 120 offre de bonnes performances. Malheureusement ses nuisances sonores et ses dimensions dignes d'un 140 mm lui coûtent une meilleure place. En ce qui concerne l'IceSLEET X6, il aura pour lui la qualité de fabrication et la finition haut de gamme, mais il ne se démarquera pas franchement sur ses performances et offrira un niveau sonore bien au-delà de ce que proposent les concurrents en général. Difficile alors de conseiller ce modèle, hormis pour son look particulier. Lui s'en tire avec 2 étoiles.

 

conclusion iceberg thermal x6 x7

 


asus 40 corsair 40 antec 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !