• PERFORMANCES

Commençons par les mesures de performances brutes du ventirad. Ces mesures sont réalisées sur notre nouvelle plateforme Intel, en limitant la vitesse de rotation de la ventilation de 100% à 25%, par tranche de 25%. Voici les résultats :

 

 

Dans cette première partie consacrée aux relevés de températures, inutile de vous expliquer qu'en général plus le dissipateur est gros, plus il est efficace. Le ventirad livré d'origine par Intel sera la lanterne rouge, puisqu'il s'avère être le moins performant; chose dont on ne doutait pas. Les petits modèles de 92 mm s'en sortiront correctement avec des températures généralement situées autour des 60°C lorsqu'ils tourneront à fond. Le meilleur élève dans ce format sort de chez Noctua, puisqu'il s'agit du NH-L9x65. Le Cryorig C7 Cu le talonne de très près. Les tarifs sont assez similaires sur ces modèles, si toutefois vous trouvez le C7 cuivré à prix raisonnable ! (116€ sur Amazon...).

Comme nous l'expliquions en préambule de cette analyse, les gros modèles sont les plus endurants, avec des Deltas sous les 33°C ventilation à fond. Le Gabriel ne se distingue pas ici puisqu'il fait moins bien que le C7 classique par exemple.

 

La régulation de la ventilation chamboule légèrement le classement. En tête, les trois gros modèles se font toujours la malle. Le NH-L9x65 reste le leader des modèles de 92 mm, tandis que le Gabriel monte d'un échelon, sans pour autant se distinguer vraiment. En descendant à 50% des capacités de ventilateurs, là encore le classement change. L'ange Gabriel revient à une place plus honorable, même s'il se laisse distancer par les cadors ! Le G100M reste moyen dans ce classement, tandis que le NH-L9X65 continue de dominer les mini ventirads. On voit ensuite au fond du classement que dans ces conditions le NH-L9i ne sera pas beaucoup plus efficace qu'un radstock si l'on ne change pas son ventilateur.

 

En diminuant encore d'un palier la vitesse de nos ventirads, le Gabriel passe dans le top 3, avec un delta assez haut tout de même. Nous pensions voir faillir le ventirad d'origine Intel dans ces conditions, mais non, il tiendra jusqu'au bout, talonnant de près le NH-L9i sur les 84W à dissiper. La bataille pour le leadership en 92 mm se termine ici par une égalité entre le modèle Noctua et le modèle Cryorig, à condition qu'il soit en cuivre. La version alu du C7 s'en sort bien elle aussi, puisqu'elle ne se laisse pas distancer. Le G100M, un peu seul à représenter sa catégorie, est égal à lui même dans notre test.

 

• NUISANCES SONORES

 

Tous les modèles testés sont moins égaux face aux nuisances sonores. Si l'on se penche sur le cas du Cryorig C7 Cu, sachez qu'il sera accompagné de nuisances sonores importantes dès qu'il montera dans les tours. Nous avons relevé jusqu'à 59 dB, avec une mesure réalisée toujours au plus près du dissipateur pour ne pas être parasité par les autres éléments de la configuration. Son principal rival, le NH-L9X65 lui se contentera de 53 dB à fond. Le C1, plus gros génèrera encore moins de nuisances, puisque nous serons proches des 52 dB à 100%, en presque égalité avec le G100M. Le second Noctua produira quasiment autant de bruit que son frangin puisqu'ils partagent le même ventilateur. Il faudra passer au NH-L12S pour commencer à trouver quelque chose de correct à pleine vitesse. Les maitres dans le domaine sont finalement Le NH-L12S en 3ème position, le Shadow Rock LP qui prend la seconde place et, ô surprise, le rad stock Intel qui n'excèdera pas les 46 dB à pleine vitesse. Ceci expliquant cela.

 

Au premier palier de régulation, le trio des plus mauvais reste inchangé ou presque. Le Gabriel prend la dernière place avec 57 dB relevés, suivi du C7 Cu et ses 53 dB, et enfin le NH-L9X65 qui passe tout juste sous les 51 dB. Au centre du graphique, nous retrouvons dans un mouchoir de poche, situé autour des 47 dB, les Cryorig C1, Cooler Master G100M et Noctua NH-L12S. Le podium reste squatté par le NH-L9i qui ne produira que 45.4 dB, le Shadow Rock LP qui lui sera très proche des 44 dB (point ou la gêne causée par les nuisances est tolérable) et enfin le surprenant Radstock à 6€ qui claque un joli 41.9 dB.

 

Sur le palier intermédiaire, le classement n'est pas vraiment chamboulé. Si les Cryorig C7 Cu et Noctua NH-L9X65 deviennent moins gênant à l'usage, le Gabriel lui continue à donner de la voix. Il aime ça on dirait puisqu'il dépasse les 48 dB encore et sera largement audible dans ces conditions. Les autres sont proches des 45 dB. Dans le milieu du graphique, nous retrouvons les bons élèves, ceux qui se font le moins remarquer. Il faudra compter ici sur le C1 avec ses 42 dB, le NH-L12 et ses 40.7 dB et le très bon (en termes de bruit généré...) NH-L9i qui commencera à se faire oublier ! Le podium est quelque peu chamboulé cette fois-ci. On y retrouve ex aequo le G100M et le radstock Intel avec 38.5 dB relevés, quand le Shadow Rock LP prend le large et se fait clairement le plus discret avec seulement 35 dB relevés.

 

Enfin, dans les conditions les plus critiques, notre panel de test reste globalement peu audible, si l'on ne prend pas en compte les résultats des trois plus mauvais élèves. Oui, Gabriel, NH-L9X65 et C7 Cu reste les plus "bruyants" en régulant au minimum leurs ventilateurs. Le plus mauvais score reviendra au modèle DeepCool qui génère encore près de 41 dB. Le C1 et son gros 140 mm seront aussi présents lors des faibles sollicitations puisque l'on enregistre encore 39.3 dB dans ces conditions. Il laissera place au milieu du graphique au radstock et au G100M qui seront clairement inaudibles dans un boîtier et dans ce cas de figure. Le trio de tête, pour ce final, sera composé du NH-L12S qui ne produira presque plus de son audible, en tout cas en pleine journée (33.9 dB), tout comme le NH-L9i (33.6 dB) et le Shadow Rock LP que l'on pourrait perdre s'il n'était pas collé à notre carte mère puisque l'on ne fait plus la différence avec le niveau sonore ambiant, le ventirad ne générant que 31,7 dB.

 

• Moralité

Alors, quel ventirad pour votre plateforme Mini-ITX ? Il va falloir prendre en compte plusieurs critères. La place pour commencer. Nos modèles ont été choisis pour ne pas causer de gêne de ce côté, le Shadow Rock LP étant le plus haut avec ses 75.5 mm de hauteur, ça ne devrait pas poser de problème dans la majorité des boîtiers Mini-ITX.

Pour être performant, si c'est l'un de vos principaux critères, il faudra piocher dans les plus gros modèles. L'inconvénient réside ici dans le volume qu'ils occupent. Un C1 par exemple, n'est pas très "PCIe friendly" selon la carte mère que vous utiliserez. Les gros modèles peuvent également imposer une restriction du côté des modules de mémoire, qui ne devront pas monter trop haut.

On n'a pas la place et on aime la mémoire bien haute ? Alors il faudra composer avec la foule de références de 92 mm. Ces modèles sont là pour éviter tout problème de compatibilité, que ce soit avec les ports PCIe ou les slots de mémoire. Les choix sont légion. Au jeu de kikilélemeilleur, le Noctua NH-L9X65 se démarque légèrement de ses concurrents, même s'ils se situent en général dans un mouchoir de poche.

Le bruit sera l'un des principaux défauts des ventirads Mini-ITX. Embarquant généralement de petits ventilateurs, ceux-ci devront souffler fort pour évacuer correctement la chaleur du dissipateur. Généralement régulés, ils ne devraient pas donner trop de voix, mais opter de base pour un modèle en produisant peu, réduira le risque de gêne s'il est fortement sollicité. Ça fait quelques points à prendre en compte, si l'on exclut le prix !

Et justement, le tarif sera important, si vous ne voulez pas vous ruiner. Au moment de rédiger ce petit comparatif, c'est le yoyo côté prix. La solution la plus économique sera de conserver le ventirad livré avec votre processeur. Chez AMD (qui n'est pas présent sur notre dossier malheureusement), beaucoup d'efforts ont été fournis pour proposer quelque chose de convaincant en refroidissement d'origine. Chez Intel par contre nous avons affaire au vieux rad qui ne fera pas trop de bruit, mais qui sera clairement à la rue en termes de performances.

 

En bref :

Si l'on n'a d'yeux que pour la performance brute, le Cryorig C1 sera le plus apte à nous satisfaire malgré son tarif de près de 20€ plus élevé que la moyenne. Il sera nécessaire de jongler avec les contraintes qu'impose ce modèle en matière de compatibilité carte mère/mémoire/slot PCIe. Le dossier est à étudier si vous partez d'une feuille blanche, par contre si vous voulez upgrader, assurez-vous que votre carte mère est compatible.

Le choix de la raison se portera vers le Noctua NH-L9X65. Ce modèle n'est pas le moins cher du panel, mais il aura l'avantage de proposer des performances suffisantes pour un encombrement très réduit.

Le meilleur compromis entre performances et nuisances sonores générées sera sans hésiter le Shodow Rock LP de chez bequiet!. Affiché en ce moment même à moins de 36€, il est également l'alternative économique la plus sage, surtout si vous avez la place pour l'accueillir.

Et si l'on a choisi le Cryorig C7 Cu pour embrayer ce petit comparatif, ce n'est pas pour rien. Là on parle du coup de coeur, le modèle que l'on choisit juste parce qu'il a du style ! Les perfs ici ne sont pas le principal critère (quoi que ?) et l'esthétique l'emporte sur presque tout le reste. Vous cherchez du look et des prestations intéressantes, ce modèle sera parfait du moment que le prix est cohérent avec les 50€ évoqués lors de son annonce ! Voilà, vous connaissez notre sentiment sur le sujet. À vous de choisir maintenant.

 

C'est qui qu'on a choisi ?

Le gros nerveux !
Le raisonnable
L'écoperf

Cryorig C1

Noctua NH-L9X65

bequiet ! Shadow Rock LP

cryorig c1 noctua nh l9x65 bequiet shadow rock lp
prix constaté : 69.90€
prix constaté : 44.90€
prix constaté : 35.82€

• Excellentes performances
• Encombrement important

• Nuisances sonores à fond, mais beaucoup de marge de manoeuvre pour ne pas perdre un tympan

• Encombrement réduit
• Pas de restrictions (PCIe et RAM)
• Prix raisonnable

• Nuisances sonores un poil élevées

• Excellent ratio perfs/bruit

• Encombrement moyen

• Prix réduit !

 
Et juste pour le style !
 

 

Cryorig C7 Cu

 

cryorig c7 cu
prix constaté : 46.49€

 

• La nostalgie du cooling full cuivre

• Performances d'un bon niveau

• Bruit généré par le petit 92 mm

• Finition et style

• Difficile à trouver, donc tarif parfois plus qu'abusif !

 


asus 40 corsair 40 antec 40 intel_logo.jpg

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 

 



sommaire

1 • Préambule
2 • Le C7 Cu
3 • Komenkon procède
4 • Performances et conclusionnage

Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 8 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !