• En boite... Last night the DJ saved my life, Oh yeah !

Dans cette seconde phase de test, nous plaçons les kits dans un boitier Corsair Obsidian 750D. Afin de satisfaire votre appétit de curiosité, nous testons les AIO selon deux modes de fonctionnement : en aspiration dans un premier temps, c'est-à-dire que l'air est aspiré de l'extérieur de la tour vers l'intérieur, alors que le sens du flux d'air du boitier est inversé en retournant tous les ventilateurs. Ensuite, nous testons l'ensemble en extraction, c'est-à-dire que le kit expulse l'air vers l'extérieur du boîtier qui conserve son flux d'air d'origine. La plateforme utilisée pour cette phase est la plateforme LGA 1156 que vous connaissez bien si vous nous lisez régulièrement et les résultats sont exprimés en Delta T :

 

Predator 240 - Stock en aspiration [cliquer pour agrandir]Predator 240 stock en extraction [cliquer pour agrandir]

Le Predator 240 en situation

 

Une fois dans le boîtier, dans sa position d'origine (ventilateur en extraction), le Predator 240 se fait sérieusement chahuter. Si vous ne souhaitez pas bricoler la ventilation, nous ne saurons que vous conseiller de laisser le système de régulation du kit gérer la vitesse de l'ensemble. En aspiration, c'est beaucoup mieux. L'engin se rattrape bien, même une fois régulé. Cependant, comme vous pouvez le voir, certains modèles non modulaires restent de redoutables adversaires.

 

• Changement de la ventilation

Dans cette partie nous remplaçons la ventilation prévue d'origine par des Noctua NF-P12 puis des Noiseblocker M12-S3HS. Comme indiqué dans le protocole, les températures sont indiquées en Delta T, c'est-à-dire la différence entre la température enregistrée et la température ambiante. Voici les résultats obtenus en aspiration et en extraction :

 

Predator 240 Noctua en aspiration [cliquer pour agrandir]Predator 240 Noctua en extraction [cliquer pour agrandir]

L'EK-XLC Predator 240 équipé de deux NF-P12 ici...

 

Lorsqu'il est équipé de nos deux NF-P12, on remarque que le Predator est très à l'aise face au reste du panel. Il apprécie grandement le souffle des deux ventilateurs autrichiens, qui traverse son épais radiateur en cuivre. En extraction par contre, dans la position d'origine (puisque EKWB ne fournit pas d'autres vis...), les conditions sont moins favorables dès que l'on régule les ventilateurs.

 

Predator 240 Noiseblocker en aspiration [cliquer pour agrandir]Predator 240 Noiseblocker en extraction [cliquer pour agrandir]

... Et là de deux Noiseblocker

 

Les Noiseblocker permettent d'obtenir des résultats quasi identiques à ceux réalisés lorsque le kit est équipé de ses deux Vardar et de gagner aussi quelques précieux décibels au passage. Encore une fois ici, le Predator n'aime pas vraiment la position en aspiration lorsque nous régulons les ventilateurs.



Les 37 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !