• Burn baby burn !

Bien que le Turbo boost soit disponible sur la carte mère, nous préférons utiliser des paramètres maison sur le 10700K afin d'obtenir des résultats reproductibles et stables :

 

 

Malgré le nombre de phases réduit à cause du format mini-ITX, la carte tient face à notre i7-10700K et jusqu'à 150 W sans aucun souci. Elle permettra donc de faire une bonne configuration pour les joueurs ou ceux qui se contenteront du boost natif donné par Intel. En revanche, la marge disponible pour pousser un peu plus le CPU devient vite limitée, puisque le PCB chauffe rapidement au-delà de ce seuil. Bien entendu, selon le type de ventilation utilisé le problème est plus ou moins intense, mais il est lié à la répartition assez serrée des VRM et des selfs, empêchant de débrider totalement les processeurs les plus puissants de chez Intel. 

 

gigabyte z590i vision d - image ir au repos [cliquer pour agrandir]gigabyte z590i vision d - image ir à 95 W [cliquer pour agrandir]gigabyte z590i vision d - image ir à 150 W [cliquer pour agrandir]

De gauche à droite : images infrarouges de la carte mère au repos / en charge à 95 W / en charge à 150 W 

 

• Comment que ça sonne ?

Basée autour du nouveau chipset ACL4080 en version déportée, la carte devrait offrir quelques chiffres intéressants sur RMAA :

 

 

Le résultat est agréablement surprenant, même si le rapport signal à bruit et la diaphonie ne sont pas les meilleurs. Car ce qui nous intéresse ici, ce sont les distorsions, qui ont pas mal évolué depuis la puce de l'ancienne génération : niveau plus faible, dégradé plus harmonieux et moins de parasites à haute fréquence. Cela devrait donner un son beaucoup plus propre et mélodieux aux oreilles, une surprise croustillante d'autant plus que la carte n'embarque aucune électronique avancée, que ce soit numérique ou analogique, il s'agit donc d'une réelle évolution pour Realtek.

 

gigabyte z590i vision d - thd [cliquer pour agrandir]gigabyte z590i vision d - imd [cliquer pour agrandir]

THD (Taux de Distorsion Harmonique) - IMD (Taux de Distorsion d'Intermodulation)

 

À l'écoute, aucun doute n'est à faire à ce sujet, la puce est bien d'un niveau au dessus de l'ancienne génération, avec un son doux et agréable, qu'importe le média ou le style musical. Certains résultats sont plus faciles à entendre que d'autres, comme les basses, qui deviennent plus présentes et plus dynamiques à l'oreille, et les aigües sont plus nettes et propres. On distingue donc très clairement les instruments, les voix, les détails sonores, ce qui signifie que les amplificateurs et DAC ont été revus. Autre point intéressant, la puce peut gérer une virtualisation du 7.1, qui s'avère correcte et permettra à tous ceux qui ont des casques analogiques de profiter de cette technologie sans devoir recourir à un modèle sans-fil ou USB hors de prix.

 

• Verdict

comptoir 5stars

Avec cette Z590I Vision D, GIGABYTE affirme et confirme le style de sa gamme Vision, qui mêle design, performances équilibrées et l'utilisation des dernières technologies pour satisfaire les amateurs de haut de gamme ou les professionnels. La gestion du CPU est correcte pour du mini-ITX, avec une alimentation qui saura tenir un 8 cœurs bleus sans souci, une connectique dernier cri et une solution audio de bonne qualité. De plus, elle embarque l'un des derniers contrôleurs Thunderbolt 4 permettant d'utiliser deux prises de manière distincte, permettant de séparer le flux vidéo provenant de l'iGPU ou d'un GPU dédié, tout en pouvant profiter de lignes PCIe ou USB pour les autres appareils. Au tarif de 330 €, cela donne donc une carte mini-ITX bien équipée et bien équilibrée, ciblant plutôt le milieu de la création et de la production artistique.

gigabyte z590i vision dgigabyte z590i vision d notation


corsair logo pico technology gskill logo 

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test.

 

 

• Côté street price, ça dit quoi ?

 

 

 



Les 2 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !